1 min de lecture Auto

Paris : les fourrières enlèvent une voiture toutes les deux minutes

Les fourrières de la capitale ne chôment pas. Selon une étude, elles ont enlevé 250.000 véhicules en 2015.

Un véhicule enlevé par la fourrière (illustration)
Un véhicule enlevé par la fourrière (illustration) Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Nicolas Bamba

Les automobilistes de Paris sont prévenus : les fourrières ne plaisantent pas quand il s'agit d'enlever des voitures mal garées. C'est ce qui ressort de l'enquête publiée par Le Parisien ce mercredi 27 avril. En 2015, les cinq sociétés chargées de l'enlèvement des véhicules n'ont pas chômé. 250.000 automobiles ont atterri à la fourrière l'an dernier, soit un enlèvement toutes les deux minutes.

A titre de comparaison, entre 15.000 et 20.000 véhicules sont enlevés chaque année à Lyon ou Marseille. Dans la capitale, la moyenne explose. Les fourrières feraient-elles preuve de zèle ? Le marché, en tout cas, rapporte gros : 38 millions d'euros par an en moyenne. Un usager parisien dont le véhicule a été enlevé doit s'acquitter de 150 euros : 135 euros d'amende pour stationnement gênant et 26 euros de frais de gardiennage par jour.

Des méthodes controversées et parfois illégales

Des élus dénoncent les pratiques des entreprises d'enlèvement qui se livrent volontiers à des méthodes controversées. Un ancien employé confie au Parisien qu'il était soumis à un objectif : "Le minimum, c'est 10-12 véhicules par jour". Des "enleveurs" ont tendance à cibler certains quartiers où l'interdiction de stationner n'est pas matérialisée clairement ou encore des quartiers proches des fourrières dans le but de multiplier les allers-retours. Certains vont même jusqu'à faire croire à l'automobiliste qu'ils peuvent redescendre leur véhicule à peine enlevé contre de l'argent liquide, ce qui est illégal.

À lire aussi
Une voiture de police américaine (illustration). auto
Une voiture de police autonome pour traquer les chauffards

Philippe Goujon, député-maire (LR) du XVe arrondissement, déplore "l'absence de politique cohérente" et demande une municipalisation des fourrières parisiennes. Mais la préfecture de Paris n'entend pas céder ce marché juteux, dont le contrat s'apprête à être renouvelé pour quatre ans avec des sociétés privées. Les automobilistes vont devoir s'adapter à cette situation, alors que Paris a perdu un tiers de ses places de stationnement depuis 2001.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Paris Véhicule
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783013653
Paris : les fourrières enlèvent une voiture toutes les deux minutes
Paris : les fourrières enlèvent une voiture toutes les deux minutes
Les fourrières de la capitale ne chôment pas. Selon une étude, elles ont enlevé 250.000 véhicules en 2015.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/paris-les-fourrieres-enlevent-une-voiture-toutes-les-deux-minutes-7783013653
2016-04-27 19:11:50
http://media.rtl.fr/cache/K80Jni-9_7pJOiOXHPnrqQ/330v220-2/online/image/2016/0427/7783013814_un-vehicule-enleve-par-la-fourriere-illustration.jpg