3 min de lecture Seconde Guerre mondiale

Normandie : bientôt un mémorial pour rendre hommage aux victimes civiles de la guerre

REPLAY - Le 8 mai, 71 ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, le Mémorial des Civils dans la Guerre sera inauguré à Falaise, en Normandie.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Télécharger Normandie : bientôt un mémorial pour rendre hommage aux victimes civiles de la guerre Crédit Image : AFP | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont Journaliste RTL

Ce matin, nous vous parlons déjà de l’ouverture d’un musée unique au monde. 71 ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, le 8 mai prochain, à Falaise en Normandie sera inauguré le Mémorial des Civils dans la Guerre. Nous en avons visité des musées sur la Seconde guerre mondiale. Ce qui est exposé le plus souvent, c’est la confrontation militaire, les héros combattants, les résistants. Les civils restent en arrière-plan. Ils sont cantonnés au rôle de figurants. C’est pour réparer cet oubli de l’Histoire que les communes du pays de Falaise ont choisi de donner la parole aux victimes civiles.

"Ce Mémorial c’est celui de tous les Normands", a commenté Julien Caillard, l’un des correspondants de RTL en Normandie qui a visité pour nous les lieux encore en chantier. "Dans les bombardements", disait-il, "on a tous perdu un grand père, un tante ou bien une sœur, un frère".

La guerre vue par les civils

71 ans après, le maire de Falaise, le docteur Eric Macé, a convaincu des rescapés de témoigner. Notamment une de ses patientes Solange Beauruelle, 14 ans à l’époque. Les bombes de 1944 lui ont arraché 2 de ses doigts. Et deux de ses sœurs. Solange, la grand-mère miraculée de Falaise qui, encore bousculée par le traumatisme, n’arrive même pas à dire si l’une de ses sœurs est morte dans ses bras, parle en réalité au nom pour toutes les victimes civiles de guerre dans le monde. Pour les civils de l’autre camp aussi, tués à Dresde en Allemagne ou à Tokyo.

À lire aussi
Une vue de Big Ben à Londres (Illustration) Grande-Bretagne
Londres : une bombe de la deuxième guerre mondiale fait fermer l'aéroport

En fait, le musée part de récits locaux à Falaise pour parler de l’Histoire, des déflagrations d’un conflit mondial. Le Mémorial de Falaise, qui a été détruite à 80% par la guerre, raconte l’histoire universelle du martyr de peuples occupés, soumis à la propagande et bombardés. Comment vit-on quand la nourriture est rationnée ? Quelles relations finissent par s’installer avec l’occupant quand les écoliers apprennent sous le portrait d’un héros qui pactise avec le totalitarisme ? Mais aussi les migrants, qui résonnent avec l'actualité, la répression antisémite, la libération la longue reconstruction :

Mettre les victimes civiles en lumière

C’est Stéphane Grimaldi, le directeur du Mémorial de Caen qui a conçu ce nouveau lieu de mémoire à Falaise. Et dans un lieu qui a fait sens : le Mémorial est installé dans l’ancien Tribunal emblématique de la Reconstruction de Falaise. Et quand on a donné les premiers coups de pioche, les ouvriers sont tombés sur les ruines d’une maison détruite par les obus. Vous verrez donc sous un grand plancher de verre, sous vos pieds, l’impact d’une bombe sur un foyer : les étages empilés les uns sur les autres. C’est là qu’est projeté un film d'immersion, point d’orgue de la visite du Mémorial des civils dans la guerre.  

L’inauguration de ce Mémorial s’inscrit dans le contexte d’une mise en avant des victimes anonymes dans notre société. La figure de la victime est devenu omniprésente. Celle des victimes d’accidents collectif ou bien sur celle de terrorisme. Vous l’avez noté, il y a désormais, une ministre, une secrétaire d’Etat d’aide aux victimes. Stéphane Gicquel, président de la plus grande fédération française de victimes que j’ai appelé, voit dans ce Mémorial dédiés aux civils, "une reconnaissance essentielle d’un vécu". Ce que nous rappelle surtout ce nouveau musée, c’est que "la guerre n’est pas propre". Les alliés auraient-ils pu faire moins de victimes ? Le mémorial pose cette question, au fond. Au moins 80% des civils tués pendant la bataille de Normandie l’ont été par les bombes alliées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seconde Guerre mondiale Musée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783037556
Normandie : bientôt un mémorial pour rendre hommage aux victimes civiles de la guerre
Normandie : bientôt un mémorial pour rendre hommage aux victimes civiles de la guerre
REPLAY - Le 8 mai, 71 ans après la fin de la Seconde guerre mondiale, le Mémorial des Civils dans la Guerre sera inauguré à Falaise, en Normandie.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/normandie-bientot-un-memorial-pour-rendre-hommage-aux-victimes-civiles-de-la-guerre-7783037556
2016-04-29 14:12:00
http://media.rtl.fr/cache/qVkiqJCwg3Vcz5YSWxYwNg/330v220-2/online/image/2016/0429/7783041469_des-civils-fuyants-les-bombardements-durant-la-seconde-guerre-mondial.jpg