1 min de lecture Société

Migrants : 3 nouveaux centres de "pré-accueil" vont ouvrir en Île-de-France

Le préfet d'Île-de-France, Michel Cadot, a annoncé l'ouverture de ces centres pour ne plus voir "aucun migrant dans les rues ou dans les bois d'ici la fin de l'année".

Le camp de migrants de la Porte de La Chapelle a été évacué vendredi 18 août
Le camp de migrants de la Porte de La Chapelle a été évacué vendredi 18 août Crédit : ERIC FEFERBERG / AFP
109127536140888961261
Ludovic Galtier
et AFP

Pour compenser la saturation du centre de la porte de la Chapelle (XVIIIe arrondissement de Paris), unique centre humanitaire à Paris, le préfet de la région Île-de-France, Marc Cadot, a annoncé la création de trois centres de "pré-accueil" d'une capacité de 200 à 250 places chacun. 

Au micro de France Bleu Paris lundi 25 septembre, le représentant de l'État affichait l'ambition de ne plus voir "aucun migrant dans les rues ou dans les bois d'ici la fin de l'année."

Le premier des trois centres est attendu pour le 1er octobre en grande banlieue. Le nom de la ville qui l'accueillera n'a pas été précisé. Le deuxième sera ouvert à Paris intramuros avant le mois de décembre 2017. Quant au dernier, il sera inauguré avant le 1er janvier 2018 en banlieue lui aussi.

À lire aussi
Christiane Taubira au ministère de la Justice, le 27 janvier 2016 société
Mennel : Christiane Taubira apporte son soutien à la chanteuse

Ces centres dits aussi de "pré-orientation" permettront un accueil "inconditionnel" des migrants, ce qui n'empêchera pas une vigilance particulière sur le droit de séjour. L'idée est de "ne plus répondre dans l'urgence" mais de "bâtir un système plus structuré", où les personnes seront "davantage regroupées selon la nature de leur dossier", a résumé Marc Cadot. Les demandeurs d'asile iront en Cada (Centre d'accueil des demandeurs d'asile). Le centre humanitaire, lui, se recentrera sur sa mission d'accueil des primo-arrivants, puisqu'il n'accueillerait "pas forcément les 'dublinés'", a indiqué le préfet.

Ces derniers, qui ont pour "obligation de repartir rapidement vers le pays où ils ont déposé leur demande d'asile", seront orientés vers le millier de places d'hébergement ad hoc créées en Île-de-France depuis l'été.

Un traitement "dès la première minute" des dossiers

Avec ce dispositif, la préfecture veut d'abord régler le problème des campements de migrants à Paris, que l'ouverture du centre humanitaire il y a un an n'a pas résolu. La préfecture cherche également à répondre à la demande du président qui a exigé un traitement "dès la première minute" des dossiers des migrants, en promettant de n'avoir "plus personne à la rue" d'ici la fin de l'année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Migrants Île-de-France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790233270
Migrants : 3 nouveaux centres de "pré-accueil" vont ouvrir en Île-de-France
Migrants : 3 nouveaux centres de "pré-accueil" vont ouvrir en Île-de-France
Le préfet d'Île-de-France, Michel Cadot, a annoncé l'ouverture de ces centres pour ne plus voir "aucun migrant dans les rues ou dans les bois d'ici la fin de l'année".
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/migrants-trois-nouveaux-centres-d-accueil-vont-ouvrir-en-ile-de-france-7790233270
2017-09-26 09:35:39
http://media.rtl.fr/cache/mBidrxNiaW80WhYhVU7SAA/330v220-2/online/image/2017/0818/7789753834_le-camp-de-migrants-de-la-porte-de-la-chapelle-a-ete-evacue-vendredi-18-aout.jpg