1 min de lecture Société

Migrants : Collomb annonce la création de deux centres d'accueil dans le Nord

Deux centres seront ouverts dans deux communes des Hauts-de-France pour accueillir et examiner la situation des migrants présents actuellement à Calais (Pas-de-Calais), a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

Gérard Collomb est allé à la rencontre des policiers lors de sa visite à Calais, vendredi 23 juin 2017.
Gérard Collomb est allé à la rencontre des policiers lors de sa visite à Calais, vendredi 23 juin 2017. Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Nous ne voulons pas recommencer les mauvaises expériences du passé et nous ouvrirons deux centres assurant l'hébergement et l'examen des situations de ces personnes", a annoncé lundi 31 juillet le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

Les deux centres se trouveront à Troisvaux (Pas-de-Calais) et Bailleul (Nord) et seront ouverts "dans les dix jours qui viennent". Ils disposeront au total de 300 places à eux deux. Il y a "environ 350 à 400 migrants sur Calais", a indiqué le ministre. "Nous voulons faire en sorte d'offrir à proximité une situation d'hébergement, qui pourra accélérer les situations administratives des personnes prises en charge", a-t-il expliqué. 

Alors que la région de Calais fait face à de nouveaux flux de migrants qui tente de rejoindre l'Angleterre, le gouvernement craint le retour d'une "jungle", comme le bidonville démantelé en 2016. Le président Emmanuel Macron avait assuré jeudi 27 juillet qu'il n'y aurait plus de campement de rue en France "d'ici à la fin de l'année".

Un rapport pour déterminer les violences policières

Gérard Collomb a fait cette annonce lors d'une conférence de presse peu après que le Conseil d'État a validé, contre le souhait du ministère et de la ville, des mesures d'aide aux migrants exposés à des "traitements inhumains et dégradants" à Calais.  

À lire aussi
Une boite de Levothyrox, le médicament pris par les 3 millions de Français malades de la thyroïdes santé
Levothyrox : le Técaps, nouveau médicament pour la thyroïde, bientôt sur le marché

Gérard Collomb a également annoncé avoir demandé un rapport après les accusations de l'organisation Human Rights Watch (HRW), qui affirme que la police utilise régulièrement du gaz poivre contre les migrants à Calais (Pas-de-Calais). 

"Je rappelle que dans les forces de sécurité, il n'existe pas d'usage du gaz poivre", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, tout en reconnaissant qu'"il peut y avoir quelques dérapages individuellement". Il a indiqué avoir demandé ce rapport à l'Inspection générale de l'administration (IGA), à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) et à l'Inspection générale de la gendarmerie (IGGN). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Migrants Gérard Collomb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789555041
Migrants : Collomb annonce la création de deux centres d'accueil dans le Nord
Migrants : Collomb annonce la création de deux centres d'accueil dans le Nord
Deux centres seront ouverts dans deux communes des Hauts-de-France pour accueillir et examiner la situation des migrants présents actuellement à Calais (Pas-de-Calais), a annoncé lundi le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/migrants-collomb-annonce-la-creation-de-deux-centres-d-accueil-dans-le-nord-7789555041
2017-07-31 15:14:00
http://media.rtl.fr/cache/iFPY1qeFiSTi3vUDNm8y-g/330v220-2/online/image/2017/0623/7789077024_gerard-collomb-est-alle-a-la-rencontre-des-policiers-lors-de-sa-visite-a-calais-vendredi-23-juin-2017.jpg