3 min de lecture Loi Travail

Loi travail : trains, avions, métros... Une semaine très perturbée dans les transports

REPLAY - À quelques jours du coup d'envoi de l'Euro, les syndicats mettent la pression pour réclamer le retrait de la loi Travail. D'importantes difficultés sont à prévoir à partir de mardi à la SNCF, puis à la RATP et dans les aéroports.

Marc-Olivier Fogiel RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Loi travail trains, avions, métros... Une semaine très perturbée dans les transports Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
Bénédicte Tassart
Bénédicte Tassart
avec Anne-Sophie Blot et AFP

Les syndicats n'ont pas dit leur dernier mot contre la loi Travail, même si François Hollande et Manuel Valls sont déterminés à aller "jusqu'au bout" du projet de loi. L'examen du texte débutera dans huit jours au Sénat. Pour la première fois depuis deux mois, le Premier ministre a appelé samedi le numéro un de la CGT, Philippe Martinez, principal pourfendeur de la réforme, qui y a vu un "bon signe".

Mais avant la nouvelle journée de mobilisation nationale prévue le 14 juin, les syndicats entendent mettre la pression dans les transports. À l'opposition à la loi Travail s'ajoutent des appels à la grève, reconductibles, lancés pour des revendications internes dans différents secteurs. Les perturbations pourraient se prolonger jusqu'au coup d'envoi de l'Euro de football alors que Jean-Christophe Cambadélis, invité du Grand Jury dimanche 29 mai, ne croit pas "une seule seconde", à un blocage de la CGT pendant la compétition. Avant cela, les utilisateurs et voyageurs devront probablement faire preuve de patience avec une nouvelle semaine de mobilisation

SNCF

Alors que de délicates négociations sur le temps de travail des cheminots entrent dans leur phase finale, les quatre syndicats représentatifs à la SNCF (CGT, Unsa, SUD Rail, CFDT) ont déposé des préavis de grève reconductibles à partir de mardi 31 mai, en début de soirée. La CGT-Cheminots, premier syndicat, et SUD Rail espèrent peser sur les négociations à propos de la loi Travail qui doivent se poursuivre jusqu'au 6 juin, à quelques jours du coup d'envoi, le 10, de l'Euro de football, dont la SNCF est le transporteur officiel. "On ne va pas empêcher les gens d'aller voir les matchs de foot mais il faut que le gouvernement aussi veuille discuter. Tout est entre les mains du gouvernement", a lancé Philippe Martinez

À lire aussi
Boutique Pimkie. emploi
Pimkie : "On a un combat pour maintenir les emplois", dit une syndicaliste

La CFDT, qui est favorable au dialogue sur la question de la loi Travail, a levé son préavis de grève. Le syndicat représente un quart des conducteurs de train. La CFDT juge que "le point d'équilibre est atteint", à l'issue d'une réunion de négociation "qui s'est tenue samedi" et qui, selon elle, a permis d'écarter "les propositions de remise en cause globale de l'encadrement des repos des personnels roulants". Le syndicat reste cependant le seul alors que l'Unsa a maintenu son appel à la grève à partir du 31 mai à 19h. Surtout présente chez les agents de maîtrise, elle ne sera pas très perturbatrice. 

RATP

Les Franciliens seront aussi impactés à partir de jeudi sur le trafic de la RATP, avec un appel à la grève "illimitée" de la CGT. Le premier syndicat de la régie demande la réouverture des négociations salariales annuelles et le retrait du projet de loi El Khomri. SUD-RATP, troisième force syndicale, a déjà appelé à une grève illimitée à compter du lancement de l'Euro "contre la loi travail et "la remise en cause du statut RATP". Toutefois, les conducteurs de métro sont surtout proches de l'Unsa.

Aéroports

Le trafic aérien pourrait aussi connaître des perturbations, en raison d'une grève à l'Aviation civile (DGAC) prévue du 3 au 5 juin, pour des revendications internes : l'arrêt des baisses d'effectifs et la renégociation du cadre social et indemnitaire des salariés. le SNPL valide le principe d'une grève longue au mois de juin.

Sur les routes

Pendant ce temps, la situation s'améliore du côté des pompes à essence, avec le déblocage de la quasi-totalité des dépôts pétroliers. Mais des perturbations perdurent, car six des huit raffineries françaises sont toujours à l'arrêt ou au ralenti. "Il y aura de l'essence" lundi dans les stations, a assuré dimanche le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll. 

Ports

Enfin, dans les ports et docks, la CGT appelle à un arrêt de travail de 24 heures jeudi contre la loi El Khomri. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Myriam El Khomri Grève
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783430972
Loi travail : trains, avions, métros... Une semaine très perturbée dans les transports
Loi travail : trains, avions, métros... Une semaine très perturbée dans les transports
REPLAY - À quelques jours du coup d'envoi de l'Euro, les syndicats mettent la pression pour réclamer le retrait de la loi Travail. D'importantes difficultés sont à prévoir à partir de mardi à la SNCF, puis à la RATP et dans les aéroports.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/loi-travail-semaine-perturbee-dans-les-transports-7783430972
2016-05-30 06:30:00
http://media.rtl.fr/cache/WUw0VwiRmkErEJXyRWm3Rg/330v220-2/online/image/2014/0614/7772640678_les-cheminots-sont-en-greve-contre-la-reforme-ferroviaire.jpg