1 min de lecture Société

Loi sur l'Alimentation : avancées et reculs sur le bien-être animal et les pesticides

Le projet de loi sur l'alimentation est présenté ce mercredi 31 janvier en Conseil des ministres. Ce premier volet de sa feuille de route pour réformer le secteur de l'agroalimentaire français livre des pistes pour produire une nourriture plus saine.

Virginie Garin C'est notre Planète Virginie Garin
>
Télécharger Loi sur l'Alimentation : avancées et reculs sur le bien-être animal et les pesticides Crédit Image : SIPA | Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date : La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

Le gouvernement présente ce mercredi 31 janvier en Conseil des ministres un projet de loi pour apaiser les relations commerciales entre agriculteurs, industriels et distributeurs. Un texte qui présente des avancées, mais aussi des reculs.

D'abord sur les abattoirs. Après les images de L214, qui ont choqué beaucoup de consommateurs, Emmanuel Macron, pendant la campagne présidentielle, s'était engagé à mettre des caméras de surveillance. Finalement, il n'y en aura pas. Cela coûterait trop cher. Pas les caméras, mais les gens : les vétérinaires qu'il faudrait payer pour regarder en permanence les images.

En revanche dans la loi, l'article 15 augmente les sanctions en cas de mauvais traitement aux animaux : une vache mal étourdie avant de la tuer, des poulets entassés dans des conditions déplorables. Le responsable de l'élevage ou de l'abattoir risquera jusqu'à six mois de prison.

À lire aussi
Un ticket d'Euromillions euromillions
Euromillions : les résultats du tirage du mardi 20 février

Incertitudes sur les pesticides

Sur les pesticides, une mesure va un peu changer les choses. Aujourd'hui, un peu comme les médecins voient débarquer dans leurs cabinets des visiteurs médicaux, payés par les laboratoires pour leur conseiller des médicaments, pour les agriculteurs ce sont les vendeurs de pesticides qui viennent sur leur ferme leur conseiller tel ou tel produit.

La loi va l'interdire, séparer le conseil et la vente. En revanche, elle ne dit rien sur l'interdiction de certains produits. Il faudra attendre fin mars : Nicolas Hulot présentera des mesures.

Sur le Glyphosate, souvenez-vous, Emmanuel macron s'est engagé à l'interdire dans trois. Le gouvernement est en train de rétropédaler. Le président de la République lui-même a dit, il y a une semaine en présentant ces vœux aux agriculteurs, qu'il y aurait bien une interdiction, mais avec des dérogations pour ceux qui ne pourront pas s'en passer. Cela change tout.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Alimentation Pesticides
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792062051
Loi sur l'Alimentation : avancées et reculs sur le bien-être animal et les pesticides
Loi sur l'Alimentation : avancées et reculs sur le bien-être animal et les pesticides
Le projet de loi sur l'alimentation est présenté ce mercredi 31 janvier en Conseil des ministres. Ce premier volet de sa feuille de route pour réformer le secteur de l'agroalimentaire français livre des pistes pour produire une nourriture plus saine.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/loi-sur-l-alimentation-avancees-et-reculs-sur-le-bien-etre-animal-et-les-pesticides-7792062051
2018-01-31 06:26:00
http://media.rtl.fr/cache/fII5YcPuuca9s1lTPlCxpA/330v220-2/online/image/2018/0131/7792062303_un-avion-repand-des-pesticides-sur-un-champ-illustration.jpg