2 min de lecture Société

Les inégalités de patrimoine ont légèrement reculé en France

ÉDITO - Dans le même temps la situation des ménages les moins dotés s'est détériorée, selon une étude de l'Insee.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau
>
Les inégalités de patrimoine ont légèrement reculé en France Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau et Loïc Farge

Les inégalités de patrimoine se sont légèrement réduites entre 2010 et 2015, selon une étude de l'Institut national de la statistique et des études économiques publiée lundi 7 novembre. En valeur, 50% des ménages français possèdent plus de 158.000 euros de patrimoine brut. Si l’on regarde les deux bouts du spectre, les 10% les mieux dotés disposent de 595.000 euros, tandis que les 10% les moins bien lotis ne détiennent que 4.300 euros. L’écart (un multiple de 138) est toujours très significatif, mais il diminue. Essentiellement d’ailleurs parce que la part du patrimoine des plus riches a reculé de 1,5 point en cinq ans.

Les moins bien lotis n’ont pas progressé.
C'est le constat que l’on peut tirer des travaux de l’Insee : la situation des ménages les plus modestes, et dont le patrimoine est quasiment intégralement constitué de comptes courants bancaires ou de livrets d’épargne réglementés, a même baissé de 30% en cinq ans. Ces foyers qui disposaient d'un dépôt permanent de 250 euros sur leurs comptes chèques en 2010 n’en conservaient plus que 150 l’an dernier. En termes d’épargne monétaire, on peut même considérer qu’il y a eu un appauvrissement de cette population durant cette période.

Les jeunes aiment la pierre

Le cycle de vie joue un rôle important dans la répartition des patrimoines. On accumule au fil du temps et la constitution d’une cagnotte à un prix : celui du poids des ans. À 30 ans, on possède un capital 37.400 euros ; à 65 ans, de 340.000 euros. Par ailleurs il y a d’autres frontières : celles qui séparent les détenteurs de patrimoines professionnels et les professions indépendantes qui sont dans la fourchette haute ; et le gros des classes moyennes, constitué de familles de salariés.

L’immobilier est plus que jamais le patrimoine principal. La pierre en constitue 60%. Mais la bonne surprise de cette étude, c’est l’irruption des jeunes dans l’immobilier. Ils ont su mieux que leurs aînés tirer profit de la forte baisse des taux d’intérêt pour accéder enfin à la propriété. Le poids de l’immobilier dans leur patrimoine a augmenté de six point en cinq ans. C’est une évolution tout à fait nouvelle et qui contrarie bien des idées reçues.

À lire aussi
La gare SNCF de Marseille Saint-Charles (illustration) le journal
Le journal de 12h30 : le gouvernement reprendra les 2/3 de la dette de la SNCF

Le bloc-notes

Les arrêts en série des réacteurs nucléaires devraient coûter au moins 1 milliard d'euros à EDF.

La note du jour

14/20 à Patrick Pouyanné. Le PDG de Total signe le grand retour du Français en Iran, où le groupe pétrolier exploitera un gigantesque champ gazier. Un joli coup : Total est la première compagnie occidentale à revenir en Iran depuis la fin des sanctions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Économie Richesse
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785645418
Les inégalités de patrimoine ont légèrement reculé en France
Les inégalités de patrimoine ont légèrement reculé en France
ÉDITO - Dans le même temps la situation des ménages les moins dotés s'est détériorée, selon une étude de l'Insee.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/les-inegalites-de-patrimoine-ont-legerement-recule-en-france-7785645418
2016-11-08 09:14:00