3 min de lecture Crime

Le gang de Roubaix

REPLAY - En février et mars 1996, pour soutenir la cause des musulmans de Bosnie, une dizaine de voyous s'est mise à commettre des braquages, n’hésitant pas à tirer sur les policiers ou les passants avec des armes de guerre…

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
Télécharger Le gang de Roubaix Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan

L'édito de Jacques Pradel

Le 29 mars 1996, il y a 20 ans jour pour jour, le Raid lançait l'assaut contre des membres d’une organisation terroriste islamiste, retranchés dans une maison située dans un quartier tranquille de Roubaix

Ce groupe terroriste, connu sous le nom de Gang de Roubaix, avait mis la région à feu et à sang depuis le début de l’année 96. Il était composé d’une dizaine de voyous qui voulaient soutenir la cause des musulmans de Bosnie dans leur lutte contre les Serbes.

À lire aussi
kremlin crime
Spéciale Kremlin

En moins de deux mois, entre février et mars 1996, ils braquent des commerçants, des grandes surfaces, et même un camion de la Brink’s, n’hésitant pas à tirer sur les policiers ou les passants avec des armes de guerre, des grenades, des kalachnikovs et même un lance-roquette… Quatre d’entre eux meurent les armes à la main dans leur maison en flammes de la rue Henri Carette à Roubaix, au cours de l’assaut du RAID.

Pour nos confrères de la Voix du Nord qui publient un hors-série à l’occasion de cet anniversaire, cet événement marque la naissance du Djihadisme à la française.

Nous revenons avec mes invités sur l’ensemble de cette affaire qui a profondément marqué la métropole Lilloise.

Le Gang de Roubaix, premiers djihadistes français

En 1996, à Roubaix, une bande de voyous proche des milieux islamistes commet plusieurs braquages, un meurtre et une tentative d'attentat. Ses membres sont pour la plupart des musulmans de deuxième génération ou des convertis qui avaient combattu en Bosnie durant la guerre de Bosnie-Herzégovine, en 1994-1995. Les milices défendant la cause des musulmans bosniaques venaient du monde entier, et notamment d'Afghanistan, où ils s'étaient battus, quelques années auparavant, contre les Russes.

Après les accords de Dayton, en 1995, qui enterrent les combats entre Serbes et Bosniaques, les membres fondateurs du "Gang de Roubaix" rentrent en France et commencent à commettre les crimes qui les rendront tristement célèbres. 


Le 27 janvier 1996, deux membres du groupe vol une voiture et mitraillent deux policiers. L'un d'entre eux est grièvement blessé. Le 8 février, le groupe braque un magasin hard-discount et tue un automobiliste, Hamoud Feddal, 28 ans. Le 25 mars, un fourgon blindé est attaqué à Leers, à quelques kilomètres de Roubaix. Un convoyeur de fonds est grièvement blessé. 

Mais c'est le 28 mars que le groupe fait véritablement parler de lui. Alors que la réunion du G7 est prévue à Lille, le gang de Roubaix tente de faire exploser une voiture devant un commissariat de la ville.

Quatre des membres du gang mourront dans leur maison en flammes de la rue Henri Carette à Roubaix, le lendemain, au cours d’un assaut des policiers du RAID. Les autres seront jugés en 2001 et condamnés à des peines allant de 18 à 28 ans de prison. Lionel Dumont, qui était en fuite depuis son évasion de la prison de Zenica, en Bosnie, en 1999, est arrêté en 2003 en Allemagne après quatre ans de cavale à travers le monde. Il est condamné à trente ans de prison en 2005 puis à 25 ans en appel en 2007.

Le gang de Roubaix marque, en France, la naissance d'un djihadisme à la française. 

Nos invités

Eric Dussart, grand reporter à la Voix du Nord. Il vient de réaliser pour La Voix du Nord un hors-série de 48 pages consacré au Gang de Roubaix. Disponible en kiosque à 2,90 euros ; Romuald Muller, actuel directeur de la Direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Lille était en 1996 le patron de la brigade criminelle ; Marc Trevidic, ancien juge d'instruction au pôle antiterrorisme du tribunal de grande instance de Paris (de 2006 à sept. 2015). Aujourd’hui premier vice-président au tribunal de grande instance de Lille.

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Roubaix Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782589940
Le gang de Roubaix
Le gang de Roubaix
REPLAY - En février et mars 1996, pour soutenir la cause des musulmans de Bosnie, une dizaine de voyous s'est mise à commettre des braquages, n’hésitant pas à tirer sur les policiers ou les passants avec des armes de guerre…
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-gang-de-roubaix-7782589940
2016-03-29 12:13:00
http://media.rtl.fr/cache/iwsLXzGB2ohiakDQ74NXBw/330v220-2/online/image/2014/0203/7769385175_le-29-mars-1996-le-raid-prend-d-assaut-la-maison-ou-sont-refugies-des-membres-du-gang-de-roubaix.jpg