1 min de lecture Consommation

Le chèque énergie, "c'est jeter l'argent par la fenêtre", estime un spécialiste sur RTL

INVITÉ RTL - Le gouvernement distribuera dès ce lundi 26 mars les chèques énergie aux foyers qui en bénéficient, mais la mesure est jugé superficielle par un responsable des Projets efficacité énergétique du Réseau pour la transition énergétique.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
"Le chèque énergie, c'est jeter l'argent par la fenêtre", estime un spécialiste Crédit Image : Thinkstock/ozgurcoskun | Crédit Média : Julien Sellier | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Sellier
Julien Sellier Journaliste RTL

Ce lundi 26 mars verra la première distribution du chèque énergie, calculé en fonction du revenu fiscal et de la taille du foyer, il doit aider des familles à payer leurs factures ou encore à financer d'éventuels travaux. D'un montant de 150 euros en moyenne, cette somme qui fait partie du plan climat de Nicolas Hulot "n'est pas suffisante" selon Romain Riollet, responsable des Projets efficacité énergétique du Réseau pour la transition énergétique. 

"Les Français payent en moyenne 1.800 euros par an pour leur facture d'énergie, on a 12 millions de français qui sont aujourd’hui en précarité énergétique. C'est-à-dire qu'elles payent trop par rapport à leurs revenus", explique l'invité de RTL. 

Ce dernier estime qu'il aurait fallu un chèque d'environ 400 euros afin de mieux épauler ses personnes. Car si la trêve hivernale protège des coupures d'électricité et de gaz dans les foyers touchés par des factures impayées, elle prendra fin le 31 mars

À lire aussi
Cartes bancaires (illustration) banque
Pourquoi les frais de certaines cartes bancaires augmentent plus vite que d'autres

Ce qu'il faut, c'est rénover les bâtiments

Romain Riollet, un responsable du Réseau pour la transition énergétique.
Partager la citation

Par ailleurs, Romain Riollet estime que le problème est pris à l'envers avec les tarifs énergies précédemment mis en place ou avec l'actuel chèque énergie. "Ce qu'on préconise, c'est une approche sur la demande pour aider les gens à baisser leur consommation d'énergie", explique-t-il.

"En France, 40% de la consommation d'énergie finale part dans les bâtiments. Donc ce qu'il faut, c'est rénover les bâtiments, ça veut dire isoler les murs et avoir des chaudières plus performantes, avoir des systèmes de réglage plus efficaces", illustre-t-il.

"Le chèque c'est jeter l'argent par les fenêtres. Il faudrait mieux calfeutrer la fenêtre et que l'énergie reste à l'intérieur", conclut Romain Riollet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Consommation Énergie Logement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792775520
Le chèque énergie, "c'est jeter l'argent par la fenêtre", estime un spécialiste sur RTL
Le chèque énergie, "c'est jeter l'argent par la fenêtre", estime un spécialiste sur RTL
INVITÉ RTL - Le gouvernement distribuera dès ce lundi 26 mars les chèques énergie aux foyers qui en bénéficient, mais la mesure est jugé superficielle par un responsable des Projets efficacité énergétique du Réseau pour la transition énergétique.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-cheque-energie-c-est-jeter-l-argent-par-la-fenetre-estime-un-specialiste-sur-rtl-7792775520
2018-03-26 07:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/jkza5JCCDw5yvr-OEqNE1Q/330v220-2/online/image/2014/1031/7775107447_realiser-l-isolation-de-ses-combles.jpg