2 min de lecture Environnement

Le changement climatique pourrait menacer la production de Champagne

Face à la hausse des températures dans la région et des hivers de plus en plus chauds, la production du nectar à bulles en Champagne est menacée et ce, au profit des Anglais.

Des bouteilles de champagne (illustration)
Des bouteilles de champagne (illustration) Crédit : AFP / Patrick Stollarz
Philippe Peyre
Philippe Peyre

Le Champagne va-t-il céder face au réchauffement climatique ? Cela demeure incertain et pas d'inquiétudes avérées pour l'heure mais la température a augmenté de presque 1,5 degré dans la région en moyenne. Pour le moment, cela a plutôt profité à la qualité des vins et augmenté les rendements. Mais le mercure de plus en plus élevé en hiver favorise la survie des parasites de la vigne. De même, en cas de sécheresse, le raisin risque de ne pas se développer.
Si les professionnels réintroduisent des cépages anciens, plus résistants, et plantent les vignes dos au soleil, face au nord, il apparaît que les Anglais, eux, profitent du changement climatique en terme de production de vin pétillant. Car dans les années 1950, il faisait trop froid pour que les vignes survivent. Mais désormais, selon Valéry Laramée et Yves Leers, auteurs de Menace sur le vin (éditions Buchet/Chastel), on recense environ 500 exploitations outre-Manche.

Les Français à l'affût de terres anglaises ?

Selon le Journal du net, la production de vin anglaise est passée de 10.000 à 22.600 hectolitres entre 2002 et 2011, dont plus de la moitié en vin pétillant (sparkling wine), associé au Champagne. En 2014, les ventes de vin pétillant local ont progressé de 27% en Angleterre contre seulement 5% pour le Champagne.

Dans le même temps, selon la Wine and Spirit Trade Association, la surface des vignobles au Royaume-Uni a doublé depuis 2007 et elle devrait encore doubler d'ici à 2020. Dans un article du Monde.fr, on apprend que certains viticulteurs français auraient acheté des terres outre-Manche, flairant la bonne affaire. Le 9 décembre 2015, la famille Taittinger, maison réputée de Champagne, a annoncé qu'elle allait planter des vignes dans le Kent, un comté au sud-est de Londres. Avec 69 hectares précisément, cela en fait la première maison de Champagne à investir dans les terres anglaises. Les premières bouteilles devraient être vendues aux alentours de 2022. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Nouvel An Viticulture
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7786467442
Le changement climatique pourrait menacer la production de Champagne
Le changement climatique pourrait menacer la production de Champagne
Face à la hausse des températures dans la région et des hivers de plus en plus chauds, la production du nectar à bulles en Champagne est menacée et ce, au profit des Anglais.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-changement-climatique-pourrait-menacer-la-production-de-champagne-7786467442
2016-12-28 10:05:00
http://media.rtl.fr/cache/lryp-r2ZNDs-KEd6dr5E1Q/330v220-2/online/image/2016/0706/7783991189_des-bouteilles-de-champagne-illustration.jpg