1 min de lecture Transports

La SNCF condamnée en appel pour discrimination envers des cheminots marocains

Des cheminots marocains, les "Chibanis", réclamaient 628 millions d'euros à la compagnie ferroviaire. Ils estiment que la société les a discriminés. La cour d'appel de Paris leur a donné raison, ce mercredi 31 janvier.

Chibanis
Chibanis Crédit : Sylvie HUSSON / AFP
109996784729281669890
Clarisse Martin
et AFP

Après plus de douze ans de procédure, les 848 "Chibanis", ces cheminots marocains ou d'origine marocaine, ont eu gain de cause devant la justice, mercredi 31 janvier. Ils ont obtenu la condamnation de la compagnie ferroviaire par la cour d'appel de Paris.

"C'est gagné", s'est exclamée Me Clélie de Lesquen-Jonas, avocate des plaignants, précisant à la presse que la juridiction avait reconnu le "préjudice moral" subi par les travailleurs. Si les Chibanis, dont la moitié d'entre eux a été naturalisée, réclamaient 628 millions d'euros de dommages et intérêts pour de multiples préjudices infligés à leur carrière, retraite, formation, accès aux soins ou santé, le montant alloué aux plaignants n'était pas connu à l'heure où nous écrivons ces lignes.


En septembre 2015, les Prud'hommes avaient condamné la SNCF à verser plus de 170 millions de dommages et intérêts dans cette affaire. La compagnie ferroviaire avait fait appel de cette décision. Les Chibanis, littéralement "cheveux blancs" en arabe, avaient été embauchés entre 1970 et 1983. Employés majoritairement comme contractuels, ils n'ont pas bénéficié du statut plus avantageux dont jouissent les cheminots, réservé sous condition d'âge aux ressortissants européens.

À lire aussi
Des employés de la SNCF travaillent sur des voies (illustration) SNCF
RER C : "Rien à voir avec Brétigny", dit le directeur général de SNCF Réseau sur RTL

La SNCF se défend de toute discrimination

De son côté, la SNCF s'est toujours défendue d'avoir adopté une "quelconque politique discriminatoire à l'encontre des travailleurs marocains", assurant  avoir constamment "veillé à l'égalité de traitement de tous ses agents dans l'environnement réglementaire décidé par les pouvoirs publics".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Transports SNCF Maroc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792074109
La SNCF condamnée en appel pour discrimination envers des cheminots marocains
La SNCF condamnée en appel pour discrimination envers des cheminots marocains
Des cheminots marocains, les "Chibanis", réclamaient 628 millions d'euros à la compagnie ferroviaire. Ils estiment que la société les a discriminés. La cour d'appel de Paris leur a donné raison, ce mercredi 31 janvier.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-sncf-condamnee-en-appel-pour-discrimination-envers-des-cheminots-marocains-7792074109
2018-01-31 16:00:58
http://media.rtl.fr/cache/vHFyq9in6pWN9AibTy5OPQ/330v220-2/online/image/2018/0131/7792075128_chibanis.jpg