1 min de lecture SNCF

Guillaume Pepy était l'invité de RTL

REPLAY - INVITÉ RTL - Le président de la SNCF a répondu aux questions d'Elizabeth Martichoux, le jeudi 29 juin.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
La SNCF n'augmentera plus ses prix chaque année, promet Guillaume Pepy sur RTL Crédit Image : Johanna Guerra / RTLNET | Crédit Média : RTLNET | Date :
La page de l'émission
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et AFP

La Côte Atlantique et Paris se rapprochent à partir de dimanche 1er juillet, avec la mise en service après cinq ans de travaux de deux nouvelles lignes TGV vers Bordeaux et Rennes. Les 9ème et 10ème lignes TGV en France mettront Rennes à 1h25 de Paris au lieu de 2h04, et Bordeaux à 2h04 au lieu de 3h14. Avant-même leur inauguration, le président de la SNCF, Guillaume Pepy, a salué "un changement majeur dans la géographie ferroviaire française, de Saint-Malo à Toulouse". Ces deux nouvelles Ligne à Grande Vitesse (LGV) sont issues du "Grenelle de l'environnement" de 2007, comme le prolongement de la LGV jusqu'à Strasbourg, inauguré en 2016, et le contournement Nîmes-Montpellier, qui sera mis en service à l'automne. L'Hexagone comptera alors 2.700 kilomètres de LGV. 

"C'est une vraie bonne nouvelle pour les territoires qui l'attendent depuis des années", selon la directrice générale de Voyages SNCF, Rachel Picard. Il y aura 29,5 allers-retours quotidiens - dont 12,5 directs - entre l’Île-de-France et Rennes, et 33,5 vers Bordeaux - dont 18,5 directs - après d'âpres négociations entre la SNCF et les collectivités locales. Et, grâce à un décroché à hauteur de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), des trains directs circuleront désormais entre Rennes, Laval, Angers et Nantes.             

Pour s'adapter à ces nouveaux venus, la moitié des horaires des trains en France sera modifiée, et les gares se sont refait une beauté pour accueillir les 4 millions de voyageurs supplémentaires que la SNCF espère attirer sur ces lignes d'ici 2019. Depuis l'ouverture des ventes en mars, plus d'un million de billets ont été vendus pour ces destinations, soit une hausse de 50% sur Paris-Bordeaux par rapport à 2016, de 20% sur Paris-Nantes, et de 30% sur Paris-Rennes. "On veut vraiment faire de ces deux lignes, de tout l'Ouest, la vitrine du TGV de demain, donc on y met beaucoup de cœur, beaucoup d'efforts et beaucoup d'argent", a expliqué Rachel Picard. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
SNCF Guillaume Pepy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789143541
Guillaume Pepy était l'invité de RTL
Guillaume Pepy était l'invité de RTL
REPLAY - INVITÉ RTL - Le président de la SNCF a répondu aux questions d'Elizabeth Martichoux, le jeudi 29 juin.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/guillaume-pepy-est-l-invite-de-rtl-jeudi-29-juin-7789143541
2017-06-28 14:51:00
http://media.rtl.fr/cache/AEihpI0_Fq_hLMVHEAqZrQ/330v220-2/online/image/2017/0629/7789150355_guillaume-pepy-president-de-la-sncf-le-29-juin-2017.jpg