1 min de lecture Festival de Cannes

François Ozon : "J’étais très heureux de retrouver Marine Vacht"

INVITÉ RTL - Le réalisateur est en compétition au Festival de Cannes avec "L’Amant double".

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
Télécharger François Ozon : "j'étais très heureux de retrouver Marine Vacht" Crédit Image : VILLARD/NIVIERE/SIPA | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et La rédaction numérique de RTL

Le réalisateur François Ozon fait son entrée au Festival de Cannes avec la projection très attendue de L’Amant double ce vendredi 26 mai, un film en compétition pour la Palme d’or. "Il s’agit d’une jeune fille qui a des douleurs abdominales, elle va voir un psy, elle commence une psychothérapie", résume-t-il, "elle opère tellement qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre et s’installent ensemble".

Le réalisateur français va ainsi jouer entre le déséquilibre qui s’installe entre l’ex patiente, jouée par Marine Vacth, et son psychothérapeute, campé par Jérémie Renier, dont elle ne sait pas grand chose. "Le film se transforme en thriller, où l’autre devient un étranger", prévient François Ozon. Pour L’Amant double, il s’est inspiré d’un roman policier écrit sous pseudonyme par l’écrivain Joyce Carol Oates.

j’avais envie de la montrer différemment et de montrer qu’une femme était éclos

François Ozon à propos de Marine Vatch
Partager la citation

"J’étais très heureux de retrouver Marine Vacht que j’avais découverte dans Jeune et Jolie", confie le réalisateur, "j’avais envie de la montrer différemment et de montrer qu’une femme était éclos". "Je trouve que les actrices sont plus intelligentes", confie le réalisateur qui assume parfaitement d’entretenir une relation platonique avec ses actrices.

À lire aussi
Le 23 mai 2017, 113 personnalités sont réunies sur une même photo pour célébrer les 70 ans du Festival de Cannes. festival de Cannes
23 mai 2017 : 113 personnalités célèbrent les 70 ans du Festival de Cannes

Face aux observateurs qui pointent son penchant pour les scènes de sexe, François Ozon n’y voit “pas de volonté de choquer, mais plutôt "d’aller sur des territoires différents", ou encore de "secouer un peu le cocotier du cinéma français". "Ce sont des scènes comme les autres avec de vrais enjeux de mise en scène", argumente-t-il. François Ozon ne pense pas en revanche que la présence de Pedro Almodovar à la tête du jury du Festival l’avantage dans la course à la Palme d’or : "souvent, on dit que les présidents de jury récompensent des films qui ne ressemblent pas à ceux qu’ils auraient pu faire".

RTL Girls et Bumble s’associent pour vous faire vivre le Festival de Cannes. Pour rencontrer votre âme-sœur sur la Croisette ou ailleurs, téléchargez dès maintenant l’appli de rencontres qui donne le pouvoir aux femmes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Festival de Cannes François Ozon Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788720069
François Ozon : "J’étais très heureux de retrouver Marine Vacht"
François Ozon : "J’étais très heureux de retrouver Marine Vacht"
INVITÉ RTL - Le réalisateur est en compétition au Festival de Cannes avec "L’Amant double".
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/francois-ozon-j-etais-tres-heureux-de-retrouver-marine-vacht-7788720069
2017-05-26 20:03:00
http://media.rtl.fr/cache/sdtSRswRiBXjrccGnDJSBg/330v220-2/online/image/2017/0526/7788720708_francois-ozon-a-gauche-aux-cotes-de-marine-vacth-et-jeremie-renier.jpg