2 min de lecture Éducation nationale

Éducation : l'État veut lutter contre les fausses inscriptions à l'université

Le sénateur Philippe Adnot, rapporteur spécial de la mission "Recherche et enseignement supérieur" propose 12 recommandations pour lutter contre les faux étudiants, inscrits à l'université dans le seul but de toucher une bourse.

Des étudiants en médecine devant leurs examens (illustration)
Des étudiants en médecine devant leurs examens (illustration) Crédit : AFP
103787476925100813301
Félix Roudaut

Certains étudiants touchent une bourse d'études sans jamais franchir les portes de l'université. Malgré une obligation d'assiduité aux cours et de présence aux examens imposées aux boursiers, ils sont quelques uns à passer à travers les mailles du filet. Un réel manque à gagner pour l'État qui dépense chaque année près de deux milliards d'euros pour cette mesure censée garantir l'accès du plus grand nombre à l'éducation. 

D'après les statistiques du ministère de l'Enseignement supérieur, un tiers des étudiants sont détenteurs d'une bourse. Et parmi eux, 3% n'afficheraient pas l'assiduité requise. Les causes de ce phénomène sont multiples, selon Le Parisien. Concernant l'assiduité aux cours, celle-ci est contrôlée de façon trop aléatoire. La présence aux examens peut quant à elle être justifiée par l'émargement à un seul d'entre eux. Et rendre une copie blanche suffit. D'autre part, l'Éducation nationale fait preuve d'un manque de réactivité lorsqu'il s'agit de retirer une bourse. 

Doper l'assiduité

Une situation préoccupante à laquelle Philippe Adnot souhaite mettre un terme. Mercredi 29 juin, le rapporteur spécial de la mission "Recherche et enseignement supérieur" a présenté à la commission des finances du Sénat les conclusions de son rapport portant sur le contrôle des étudiants boursiers. Le sénateur de l'Aube adresse ainsi 12 recommandations pour éradiquer le phénomène de la "copie blanche". 

À lire aussi
Des guirlandes de slips décorent Poligny (Jura) depuis le début du mois de février Jura
Jura : des collégiens à l'origine du mystérieux "gang des slips"

Afin de doper la régularité des étudiants boursiers, le rapport préconise par exemple de "développer un véritable contrôle d'assiduité des étudiants" lors des travaux dirigés. La présence aux fameux "TD" constituerait un "critère obligatoire pour poursuivre le versement de la bourse". Assister aux examens de fin de semestre deviendrait également une condition sine qua non à la conservation d'une bourse d'études. À défaut de pouvoir mettre en place un tel contrôle, Philippe Adnot recommande de le substituer à une "obligation de résultat", telle que l'obtention d'une note minimale. 

Mettre fin aux abus

Sur un autre volet, le rapport envisage d'accélérer les procédures de suppression des bourses, jugées trop lentes à l'heure actuelle. Pour ce faire, le sénateur propose de "rendre effectif le contrôle de l’inscription pédagogique des étudiants boursiers au-delà d’une date préalablement définie et qui pourrait se situer vers la fin du mois de novembre pour le premier semestre".

Enfin, le rapport s'attaque aux abus de certains étudiants et souhaite interdire l'attribution d'une nouvelle bourse à tout étudiant "non assidu" qui n'aurait pas remboursé les sommes indûment versées au préalable. L'étudiant visé ne pourrait pas non plus bénéficier d'un nouveau droit à une bourse pour suivre la même formation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Éducation nationale Bourses étudiantes Sénat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783909113
Éducation : l'État veut lutter contre les fausses inscriptions à l'université
Éducation : l'État veut lutter contre les fausses inscriptions à l'université
Le sénateur Philippe Adnot, rapporteur spécial de la mission "Recherche et enseignement supérieur" propose 12 recommandations pour lutter contre les faux étudiants, inscrits à l'université dans le seul but de toucher une bourse.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/education-l-etat-veut-lutter-contre-les-fausses-inscriptions-a-l-universite-7783909113
2016-06-30 06:15:00
http://media.rtl.fr/cache/cLp_OJ46-mWQ17aOx6qphQ/330v220-2/online/image/2016/0412/7782786449_des-etudiants-en-medecine-devant-leurs-examens-illustration.jpg