1 min de lecture Économie

Alstom-Siemens : Xavier Bertrand dénonce "une opération d'anesthésie générale"

INVITÉ RTL - Le président de la région Hauts-de-France se dit "très inquiet" du rapprochement des deux géants français et allemand dans le domaine du ferroviaire.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger Alstom-Siemens : Xavier Bertrand dénonce "une opération d'anesthésie générale" Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
et Claire Gaveau

Le français Alstom et l'allemand Siemens vont fusionner "entre égaux" leurs activités ferroviaires. Une alliance économique, mais aussi politique, afin de contrer le géant chinois CRRC.

Une annonce qui ne réjouit guère Xavier Bertrand, le président de la région Hauts-de-France. "Il y a des lendemains de mariage qui peuvent être très tristes, et moi, je suis très inquiet", a-t-il réagi au micro de RTL. Le Républicain dénonce dès lors "une opération d'anesthésie générale de la part du gouvernement et des dirigeants d'Alstom et Siemens". En ligne de mire ? La place que pourrait prendre Siemens dans cette fusion dans les années à venir.

S'il confesse qu'il fallait "absolument un mariage", Xavier Bertrand espérait un autre verdict au terme de ces discussions. Selon lui, "d'autres mariages étaient possibles" comme Siemens-Alstom-Bombardier ou Alstom-Thalès, qui aurait permis d'avoir un "champion mondial français".

À lire aussi
Kylie Jenner fait chuter Snapchat en bourse en tweetant Snapchat
Kylie Jenner fait chuter Snapchat en bourse en tweetant

Les fusions entre égaux ne marchent pas

Xavier Bertrand
Partager la citation

Cette absence de réflexion interpelle le président de région, avec en ligne de mire l'amitié franco-allemande. "Est-ce qu'il y a un prix caché, à payer par la France ? Je pose la question mais aujourd'hui, le gouvernement se garde bien d'apporter les réponses", a-t-il critiqué demandant dès lors à être reçus par le gouvernement et par les dirigeants d'Alstom.

L'ancien ministre du travail réclame dès garanties, au-delà des quatre prochaines années déjà évoquées par les dirigeants car selon lui, "les fusions entre égaux ne marchent pas". "Le vrai sujet, c'est de savoir quel est le projet industriel", explique-t-il.

Comment et pourquoi l'État est capable de passer à côté d'une telle plus-value ?

Xavier Bertrand
Partager la citation

De plus, Xavier Bertrand ne comprend pas pourquoi l'État ne reste pas dans ce "nouveau mariage du siècle". "L'État à la possibilité à partir du 17 octobre de réaliser des centaines de millions d'euros de gains (...) Comment et pourquoi l'État est capable de passer à côté d'une telle plus-value ?", dénonce-t-il sous-entendant que l'intérêt de la France n'est pas défendu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Alstom Siemens
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790255362
Alstom-Siemens : Xavier Bertrand dénonce "une opération d'anesthésie générale"
Alstom-Siemens : Xavier Bertrand dénonce "une opération d'anesthésie générale"
INVITÉ RTL - Le président de la région Hauts-de-France se dit "très inquiet" du rapprochement des deux géants français et allemand dans le domaine du ferroviaire.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/alstom-siemens-xavier-bertrand-denonce-une-operation-d-anesthesie-generale-7790255362
2017-09-27 20:14:00
http://media.rtl.fr/cache/m28YbakldOeZEWslf0-GMQ/330v220-2/online/image/2017/0927/7790255505_xavier-bertrand-president-des-hauts-de-france-en-octobre-2016.jpg