2 min de lecture Abattoir

Abattoir du Vigan : "Les vidéos ne sont pas représentatives de notre travail", assure le directeur

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Laurent Kauffmann, directeur de l'abattoir du Vigan, a été entendu par une commission d'enquête parlementaire après la diffusion d'images de cruauté contre des animaux.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger L'INVITE DE RTL SOIR du 28/04/2016 Crédit Image : BORIS HORVAT / AFP | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et Julien Absalon

Comment des actes de maltraitance d'animaux, dénoncés en images par l'association L214, ont-ils pu se produire dans plusieurs abattoirs publics ? Pour tenter de comprendre, une commission d'enquête parlementaire a entendu les directeurs de plusieurs établissements mis en cause. C'est notamment le cas de Laurent Kauffmann, responsable de l'abattoir du Vigan (Gard). "Nous avons expliqué comment se passait le travail dans un abattoir, que nous travaillons avec professionnalisme et le souci de la protection animale", explique-t-il, jeudi 28 avril, au micro de RTL.

Pour l'abattoir intercommunal du Vigan, la vidéo montrait pendant un peu plus de quatre minutes montrant un employé jeter violemment des moutons ou brûler lentement un cochon à cause d'un outil défectueux. Mais Laurent Kauffmann y voit là un acte "inacceptable" mais isolé d'un travailleur ayant été licencié : "Les vidéos qui ont pu être diffusées ne sont absolument pas représentatives du travail que nous faisons tout au long de l'année". 

Des carences sur la formation

S'il assure ne pas être "ignorant" de la "façon de travailler" de ses agents, Laurent Kauffmann reconnaît ne pas pouvoir "être présent" à temps plein sur le site, l'un des plus petits de France, pour contrôler les opérations. C'est pourquoi des caméras de vidéo surveillance vont être prochainement installées. "Dans ce cadre-là, c'est pertinent", estime-t-il.

À lire aussi
Les activistes de l'association 269 Life Libération Animale lors d'une manifestation dénonçant la violence contre les animaux en marge du Salon international de l'agriculture de Paris le 4 mars 2017. justice
Saône-et-Loire: des militants condamnés pour avoir bloqué un abattoir

Mais le directeur estime qu'il faut surtout mettre en place une meilleure formation des salariés d'abattoirs qui, aujourd'hui, apprennent ce métier sur le tas. "Il n'y a pas de formation spécifique ou de diplôme spécifique. Nous avons des agents à qui on demande un degré de compétence et de professionnalisme très important. Notre personnel est compétent parce qu'il a été formé par des gens qui ont eu une longue expérience, de 25 à 30 ans au minimum", assure Laurent Kauffmann.

Pour l'instant, le directeur d'un abattoir n'est pas responsable des actes de ses salariés. Mais il devrait l'être dans le futur, semble-t-il, selon le souhait du ministère de l'Agriculture. "Si on a tous les outils qui nous permettent d'assumer cette responsabilité, il n'y a pas de soucis", conclut Laurent Kauffmann.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Abattoir Animaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783032668
Abattoir du Vigan : "Les vidéos ne sont pas représentatives de notre travail", assure le directeur
Abattoir du Vigan : "Les vidéos ne sont pas représentatives de notre travail", assure le directeur
REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Laurent Kauffmann, directeur de l'abattoir du Vigan, a été entendu par une commission d'enquête parlementaire après la diffusion d'images de cruauté contre des animaux.
http://www.rtl.fr/actu/debats-societe/abattoir-du-vigan-les-videos-ne-sont-pas-representatives-de-notre-travail-assure-le-directeur-7783032668
2016-04-28 18:40:00
http://media.rtl.fr/cache/fNWlZetvifjTnShWb8CQIA/330v220-2/online/image/2016/0428/7783034043_l-abattoir-du-vigan-le-23-fevrier-2016.jpg