De la vie sur Mars par le passé : la Nasa y croit !

David Bowie se posait la question d'une vie sur Mars en 1971. Au lendemain d'un nouvel album dégainé 42 ans plus tard, Ziggy Stardust aura un soupçon de réponse : la Nasa affirme qu'il y a bien pu avoir de la vie sur la planète rouge par le passé après analyse de certains minéraux.

Des conditions favorables pour la vie de microbes
"Une question fondamentale à laquelle la mission Curiosity devait répondre était celle de savoir si Mars pourrait avoir été propice à la vie : sur la base de ce que nous savons maintenant, la réponse est affirmative" déclarait Michael Meyer, le scientifique principal de la mission mardi en conférence de presse. Le robot à six roues le plus sophistiqué envoyé sur une autre planète a déniché des matériaux contenus dans une roche qui, après analyses, révèlent que la vie microbienne a pu exister dans le passé.

Les instruments de Curiosity ont analysé le premier échantillon prélevé à l'intérieur d'une roche sur Mars. Celle-ci se trouvait à la fin d'un ancien réseau de rivières qui aurait pu fournir des ingrédients chimiques et d'autres conditions favorables pour la vie de microbes, ont expliqué ces chercheurs. La roche contient de l'argile, formée dans de l'eau, des minéraux comme des sulfates et d'autres substances chimiques.
 
"Les minéraux argileux représentent au moins 20% de la composition de l'échantillon", a précisé David Blake de la Nasa, qui travaille avec l'instrument "CheMi", qui a effectué ces analyses. De plus, cet ancien environnement humide, à la différence des autres déjà observés sur Mars, n'était pas fortement oxydé, acide ou très salé, ont expliqué ces chercheurs. "On aurait pu boire cette eau", a lancé John Grotzinger, un autre  responsable scientifique de la mission Curiosity, précisant aussi que les instruments du robot ne permettent pas de détecter la vie comme telle.

Curiosity a réussi !
Le robot a récupéré le 20 février le premier échantillon provenant de l'intérieur d'une roche sédimentaire que sa foreuse avait percée dix jours avant, une première planétaire en dehors de la Terre.  L'échantillon a ensuite été transféré, a indiqué le JPL, dans un instrument appelé "In-Situ Martian Rock Analysis", ou CHIMRA, qui doit secouer les grains de roches au-dessus d'une sorte de tamis pour récupérer ceux mesurant 150 microns (un micron équivaut à O,OO1 millimètre).

Curiosity a été mis en veilleuse la semaine dernière, manœuvre qui permet de réduire les activités du robot au minimum pour préserver ses systèmes informatiques le temps de régler un problème dû à un dysfonctionnement de la mémoire "flash", explique le Jet Propulsion Laboratory (JPL), basé à Pasadena (Californie) et responsable de la mission.

Curiosity s'était posé dans le cratère de Gale le 6 août dernier sur la planète rouge.

Mars Curiosity

Que fait Curiosity ? Explications en vidéo :


par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7759407758
De la vie sur Mars par le passé : la Nasa y croit !
De la vie sur Mars par le passé : la Nasa y croit !
David Bowie se posait la question d'une vie sur Mars en 1971. Au lendemain d'un nouvel album dégainé 42 ans plus tard, Ziggy Stardust aura un soupçon de réponse : la Nasa affirme qu'il y a bien pu avoir de la vie sur la planète rouge par le passé après analyse de certains minéraux.
http://www.rtl.fr/actu/de-la-vie-sur-mars-par-le-passe-la-nasa-y-croit-7759407758
2013-03-12 18:47:00