Coronavirus : "Son origine est vraisemblablement animale" selon Françoise Weber

EXCLU RTL - Françoise Weber, la directrice de l'Institut de veille sanitaire, explique que la majorité des cas infectés par ce coronavirus sont "très graves".

Mardi 7 avril, les autorités sanitaires françaises ont confirmé "le premier et seul cas en France" de coronavirus. Cette découverte est prise très au sérieux puisque cette maladie est proche du SRAS, un virus qui avait causé la mort de plus de 800 personnes en Chine en 2003. Le malade en question a 65 ans et a été hospitalisé le 23 avril à Valenciennes, puis transféré à Douai le 29 avril, où il est en réanimation, sous assistance respiratoire.

Françoise Weber, la directrice de l'Institut de veille sanitaire, a tenu à se montrer rassurante au micro de RTL. Elle a expliqué que même si le virus est "sévère", aucun cordon sanitaire n'est pour l'instant nécessaire.

"Il a rapidement développé cette pneumopathie grave"

La victime de ce virus, un homme âgé de 65 ans, a fait un voyage à Dubaï entre le 9 et le 17 avril. "Il a présenté à son retour des symptômes qui, au début, n'étaient pas très spécifiques de cette maladie pulmonaire mais rapidement, il a développé cette pneumopathie grave", explique Françoise Weber.

"Sachant qu'il avait voyagé dans cette zone où sévit ce coronavirus, s'est posée la question du diagnostic. Le coronavirus a été détecté hier soir.", raconte-t-elle.

"La majorité des cas sont très graves"

"Aujourd'hui, on a observé peu de cas de ce coronavirus", relativise-t-elle, précisant que ce patient est le "31ème" dans le monde. "La majorité de ces cas sont très graves", ajoute-t-elle, déplorant que 18 patients en sont morts : "C'est une maladie sévère qui justifie qu'on l'ait très à l'oeil."

On surveille ce coronavirus de très très près depuis son émergence en septembre 2012.

Françoise Weber

"Ce virus n'est pas extrêmement contagieux"

"L'objectif de cette surveillance qu'on a mise en place dans tous les pays d'Europe est de pouvoir identifier le plus rapidement possible les cas, de pouvoir les isoler et de pouvoir comprendre comment ce coronavirus se transmet et comment les gens l'ont attrapé.", développe-t-elle.

Le malade était en famille à Dubaï et est revenu seul porteur du virus. "Il n'est pas extrêmement contagieux puisque le nombre de personnes qui l'attrape est très restreint", relativise-t-elle. "Ce qu'on ne sait pas, c'est avec quoi il a été en contact pour attraper le virus." D'après Françoise Weber, ces virus sont souvent transmis par des animaux comme des chauves souris

La source est vraisemblablement animale

Françoise Weber

Pas de cordon sanitaire dans la péninsule arabique

La plupart des cas sont survenus en Arabie Saoudite, en Jordanie au Qatar et à Dubaï. "C'est dans cette région que se situe la source", souligne-t-elle, tout en affirmant qu'"on est très loin" de devoir établir un cordon sanitaire." "L'OMS elle-même ne conseille aucune restriction de voyage, ça n'aurait pas de sens compte tenu du faible nombre de cas".

"En revanche, on met en place des dispositifs de surveillance et de détection des cas chez les personnes qui reviendraient de ces zones et présenteraient des symptômes respiratoires sérieux", explique-t-elle. Ainsi, une personne revenant de Dubaï avec ces symptômes sera orientée vers son médecin ou le SAMU, surtout si son voyage date de moins de dix jours, ou qu'elle a été en contact avec une des rares personnes infectées.

Le ministère de la Santé a mis un numéro vert en place : le 0800 13 00 00 pour répondre à toutes les questions que les Français pourraient se poser sur ce Coronavirus. La ministre Marsol Touraine explique que sa conduite est claire : surveillance, transparence, information.

Mais l'OMS avait appelé à la vigilance à l'égard de cette grave infection respiratoire. Elle avait indiqué le mois dernier travailler avec des experts internationaux et des pays où des cas ont été enregistrés pour évaluer la situation et étudier des recommandations de vigilance.

Une épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) a causé la mort de plus de 800 personnes en Chine en 2003, déclenchant une alerte sanitaire à l'échelle mondiale. Le nouveau virus est cependant différent du SRAS, notamment parce qu'il provoque une insuffisance rénale rapide.

La rédaction vous recommande

"I

par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7761199334
Coronavirus : "Son origine est vraisemblablement animale" selon Françoise Weber
Coronavirus : "Son origine est vraisemblablement animale" selon Françoise Weber
EXCLU RTL - Françoise Weber, la directrice de l'Institut de veille sanitaire, explique que la majorité des cas infectés par ce coronavirus sont "très graves".
http://www.rtl.fr/actu/coronavirus-son-origine-est-vraisemblablement-animale-selon-francoise-weber-7761199334
2013-05-08 19:41:00