VIDÉOS - Pourquoi mettre en circulation un nouveau billet de 20 euros ?

ÉCLAIRAGE / VIDÉOS - La BCE va mettre un nouveau billet de 20 euros en circulation afin de mieux lutter contre les faussaires.

>
Les signes de sécurité du nouveau billet de 20 euros Crédit Image : DANIEL ROLAND / AFP

La Banque centrale européenne (BCE) a lancé la mise en circulation du nouveau billet de 20 euros, dernier né de  la série "Europe", dont les caractères de sécurité renforcés doivent rendre plus difficile la contrefaçon. "Le nouveau billet entrera en circulation dès mercredi 25 novembre", a annoncé Yves Mersch, membre du directoire de la BCE, lors d'une conférence de presse au  siège de l'institution monétaire à Francfort (ouest de l'Allemagne). Au total, 4,3 milliards de coupures de ce nouveau billet ont été fabriquées pour l'ensemble des pays de l'Eurogroupe, par quatre papetiers et sept imprimeurs. A elle seule, la France en a fabriqué 1,9 milliard, soit 44% du volume total émis. 

Teinté de bleu et de beige, le nouveau billet de 20 euros "représente une avancée technologique dans le domaine de la fabrication des billets, car il comporte un nouveau signe de sécurité novateur, à savoir la fenêtre portrait située dans l'hologramme", souligne la BCE.

Face à la lumière, ce nouveau système permet de rendre transparente la fenêtre placée en haut à droite de la coupure et d'y faire apparaître un portrait d'Europe, la princesse de la mythologie grecque qui a donné son nom au continent. "Il s'agit d'une sécurité tout à fait nouvelle. Le billet de 20 euros est la coupure la plus attaquée par les faussaires (en 2014, plus de la moitié des faux billets était des billets de 20 euros, ndlr). Même si le pourcentage de fraude reste faible, il est important d'avoir toujours une longueur d'avance sur la contrefaçon", assure Jean-Michel Grimal, chef de la division développement fiduciaire au sein de la BCE.

Un billet sur cinq fabriqué en France

En moyenne, on compte dans la zone euro 47 billets contrefaits par million de coupures, précise-t-il, assurant que ce ratio est "faible par rapport à d'autres monnaies". En outre, comme pour les nouvelles coupures de 5 et de 10 euros, le nouveau billet de 20 euros sera doté d'un nombre couleur émeraude, avec effet lumineux et changement de teinte - il passe du vert au bleu selon la manière dont le billet est penché - qui complétera le portrait en filigrane, visible par transparence.
La BCE dispose de plusieurs imprimeries au sein de l'Union européenne. La Banque de France assure 20% de la production de billets. Celle-ci part de sa papeterie, à Vic-le-Comte (Puy-de-Dôme), qui reçoit 2.800 tonnes de balles de coton par an et qu'elle transforme en papier.

L'imprimerie, située à Chamalières (Puy-de-Dôme), reçoit ce papier qu'elle convertit en billets. Elle en produit en moyenne 2 milliards par an. Le coût de production d'un billet se chiffre entre 5 et 7 centimes d'euros.

>
Banque de France : Naissance d'un billet
La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776737195
VIDÉOS - Pourquoi mettre en circulation un nouveau billet de 20 euros ?
VIDÉOS - Pourquoi mettre en circulation un nouveau billet de 20 euros ?
ÉCLAIRAGE / VIDÉOS - La BCE va mettre un nouveau billet de 20 euros en circulation afin de mieux lutter contre les faussaires.
http://www.rtl.fr/actu/conso/videos-pourquoi-mettre-en-circulation-un-nouveau-billet-de-20-euros-7776737195
2015-11-25 07:51:05
http://media.rtl.fr/cache/6IUB2W17h6AEHVv8QFpTwg/330v220-2/online/image/2015/0224/7776736846_le-nouveau-billet-de-20-euros-le-24-fevrier-2015.jpg