7 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Halloween : décoration aux couleurs d'Halloween

REPLAY - Au programme, comment aligner votre déco sur la fête d'Halloween et la célébration de la Saint Narcisse côté jardin.

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
Télécharger Maison Jardin Cuisine Brocante du 29 octobre 2017 Crédit Image : Creative Commons CC0 | Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission

S’il n’est pas certain qu’Halloween ait le même succès en France qu’aux États Unis, quelques petites surprises décoratives restent malgré tout bien senties.

Pas d’araignée, ni de tête de mort sur la table, restons chics. Avec des tons de rigueur du noir et du orange. Commençons par l’apéro : champagne ! Dans les flûtes, ajoutez quelques petits grains de raisins noirs. Au centre de la table, posez une citrouille creusée à l’intérieur en faisant des petites fenêtres sur la paroi mais évitez les sempiternelles bougies. Misons plutôt sur les poissons rouges.

À l’intérieur de la citrouille, déposez un aquarium avec lesdits poissons qui sont plus souvent orange que rouges. On les voit passer, cela anime le centre de table. Autre alternative : mettre, dans un aquarium vide, un hortensia bombé en orange avec un lumignon LED au fond.

En guise de porte couteau, des ronds de réglisse, glissez une feuille morte aux tons orangés sous chaque verre, parsemez quelques figues sur la table. Et pensez aux rondelles d’orange au fond de la carafe d’eau qui vont la parfumer et la décorer.

Les pommes de pin ne sont pas à prohiber, mais le cas échéant, passez les à la peinture phosphorescente. C’est une nouveauté de Rust Oléum. En aérosol (quinze euros la bombe), bombez les pommes de pin ou n’importe quel autre objet, et laissez-les à la lumière la journée et le soir : elles deviendront phosphorescentes.

Une autre idée déco, à très petit budget et qui fait pas mal d’effet : prenez un ballon de baudruche, que vous recouvrez d’un tulle noir. Emballez le ballon avec, ce qui lui donnera un côté mystérieux. Ajoutez une ficelle noire accrochez-la sur le dossier des chaises par exemple.

Il est temps de passer à table, et le dîner s’annonce assorti à la décoration, orange : soupe au potiron, du saumon, une purée de carottes, et un gâteau à l’orange. Dans la soupe au potiron, au moment de servir, ajoutez dans chaque bol, quelques gouttes d’arôme saveur. Soit une décoration noire qui relève le goût !

Brocante : le mystère du Bourdalou

Hier, nous vous parlions des pots de chambres avec lyrisme mais nous avions sciemment laissé planer le mystère du Bourdalou. Il s’agit de la Rolls des pots de chambre, qui ressemble d’ailleurs vraiment à une saucière. Il est adapté à l’anatomie féminine et doit son nom à un illustre père jésuite du 17ème siècle : Louis Bourdaloue, qui n’était autre que le prédicateur de Louis XIV. Ses prêches étaient célèbres car il avait la fâcheuse tendance de prononcer des sermons à rallonge. 

À lire aussi
Maison Jardin Cuisine Brocante bricolage
Maison Jardin Cuisine Brocante du 18 février 2018
Louis Bourdaloue
Louis Bourdaloue Crédit : Jean Jouvenet

La gent féminine, ne voulant perdre aucun de ses mots, venait l’écouter avec son pot de chambre glissé discrètement sous les jupes quand l’envie devenait trop pressante. C’est pour se moquer de ce bavard impénitent que dans tout le royaume on se mit à appeler cet accessoire hygiénique un Bourdaloue !  Il s’en est vendu un dernièrement aux enchères à plus de 10 000 €, et il en existe des modèles encore plus chers. Mais là on quitte le monde de la brocante pour celui de l’antiquité…

Beaucoup sont décorés, et les motifs peuvent aider à les dater. Cet objet familier que l’on peut même trouver en marbre a régné sans partage sur trois siècles avant que les toilettes ne le détrônent…

Cela va des motifs floraux, aux petits oiseaux en passant par l’Art nouveau, le japonisme ou l’Art déco... Il existe aussi des doubles et certains utilisés à des fins publicitaires par de grandes marques, comme cela se faisait pour les assiettes par exemple.

Aujourd’hui, il faut reconnaître que l’usage de l’accessoire est en perdition. Vous pouvez utiliser votre pot de chambre pour son usage d’origine bien sûr mais aussi comme poubelle de table, comme pot de fleurs et si vous avez le cœur bien accroché, respectez donc une tradition aveyronnaise censée porter bonheur aux jeunes mariés. 

En fin de soirée, lorsque le couple s’est éclipsé pour profiter de sa nuit de noces, il est d’usage que les invités les surprennent dans leur chambre et leur tendent un "Jules" rempli de champagne qu’ils doivent boire en totalité. Amis poètes… 

Cuisine : la daube de joue de bœuf

Après un premier épisode, voici le retour de la daube de joue de bœuf ! Directement, sortez les morceaux de joue de bœuf dans leur marinade et faites immédiatement chauffer la cocotte en fonte avec un filet d’huile d’olive, à feu.

On se garde sous le coude les légumes, oignons, carottes et tout ce qui a été mis hier dans la marinade. Dans un premier temps, il faut déjà saisir à feu vif les morceaux de bœuf, qu’on aura auparavant très légèrement farinés et salés.

L’opération prend environs dix minutes. Faites en sorte que cela croûte un peu en surface, puis sortez de la cocotte, mettez dans un autre plat, et allez récupérer tous les légumes de la marinade à l’écumoire, et les faire revenir aussi pendant dix minutes. Le tout avec un peu de beurre, à feu cette fois pas trop violent ; il vous reste donc dans la marinade les quartiers d’orange. N’y touchez pas encore, et préparez plutôt un demi litre de bouillon de bœuf avec les cubes bio dont nous vous parlions dans le premier épisode.
 
Le vin de la marinade, le bouillon, les morceaux de joue, les légumes, l’orange, tout cela va cuire pendant trois heures au four, à couvert, à 150°, thermostat 5. Une fois le temps écoulé, retirez la viande de la cocotte, les quartiers d’orange, et allez mixer toute la garniture aromatique qui reste au mixeur plongeant.

Filtrez cette sauce qui a commencé à bien épaissir : vous aurez ainsi quelque chose de très fluide. Là dedans, rajoutez deux carrés de chocolat, une cuillère à thé de quatre épices, et laissez encore épaissir sur le gaz, à feux doux, pendant une heure, pour avoir une sauce vraiment puissante et profonde… Et un quart d’heure avant de servir, remettez la viande à réchauffer dans la sauce. Elle sera normalement parfaitement tendre, et qu’elle s’effiloche même à la cuillère.

Quid des pommes de terre ? Les rattes, brossées soigneusement (conservez leur peau), sont à mettre à l’eau bouillante salée avec un peu de thym et d’ail, et à vous de les faire cuire à cœur… Une longue recette de daube qui demande un peu d’organisation et de doigté, mais qui en vaut le coup !

Jardin : fêtons la Saint Narcisse

Ce dimanche 29 octobre, nous fêtons la Saint Narcisse. Il était l’évêque de Jérusalem au deuxième siècle et vénéré pour sa bonté. Un personnage plus sympathique que le Narcisse de la mythologie grecque, si imbu de lui-même qu’il était tombé amoureux de son propre reflet dans l’eau. 

Pour fêter joyeusement le bon Saint Narcisse, le vrai, les jardiniers peuvent planter les bulbes qui portent son nom. Les Narcisses aux jolies trompettes, radieuses au printemps. Les jardineries regorgent de bulbes de narcisses. On n’a que l’embarras du choix
Car il y en a tant dans les rayons et plus encore dans les catalogues, qu’on ne sait pas lesquels choisir. Surtout quand on est débutant. 

Ce qu’il faut faire : choisir les plus robustes. Ceux qui se naturalisent. C’est-à-dire que le bulbe est tellement costaud qu’il va non seulement fleurir l’an prochain, si on le plante maintenant, mais aussi  fleurir à l’infini, d’année en année. Et qu’il va se multiplier. Pour un bulbe planté vous en aurez chaque année trop fois plus. Même en bac sur un balcon.

Pour finir l’hiver en beauté, favorisez l’un des plus précoces. Le Narcisse "February Gold". L’or de février.  Il est petit et trapu, avec des trompettes jaune vif pleines de gaieté. Ses très gros bulbes inspirent confiance. On trouve ce narcisse "February Gold" dans les jardineries pour quelques euros le paquet.

Pour prolonger la saison, un des plus raffinés. Lui aussi facile à trouver, pas cher, fiable et rustique, le "Narcisse Thalia". "Thalia" s’épanouit juste après" February Gold". Ses fleurs trompettes sont d’un blanc d’une extrême douceur. Et délicieusement parfumée...

Narcisse Thalia
Narcisse Thalia Crédit : Ryan Somma

Enfin, reste celui qui fleurit dans les sous-bois clair et frais de France, comme à Cressy sur Somme, en Saône et Loire, au pied du Morvan. Le "Narcisse des poètes" ! Un parfum divin. Ses pétales blanc immaculé entourent une  petite couronne jaune doux, bordée d'un liseré rouge orangé. Son vrai nom latin est "Narcissus poeticus recurvus". 

Plantez ces bulbes par petits groupes de cinq ou six. A dix centimètres de profondeur. Après la floraison, laissez le feuillage s’endormir, sans le couper jusqu’à ce qu’il brunisse complètement. C’est le secret pour avoir des Narcisses hyper fleuris l’année d’après. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Jardin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790702480
Halloween : décoration aux couleurs d'Halloween
Halloween : décoration aux couleurs d'Halloween
REPLAY - Au programme, comment aligner votre déco sur la fête d'Halloween et la célébration de la Saint Narcisse côté jardin.
http://www.rtl.fr/actu/conso/une-decoration-aux-couleurs-d-halloween-7790702480
2017-10-29 10:04:00
http://media.rtl.fr/cache/Q1JunwUJ0PL3CDBzdMD6jA/330v220-2/online/image/2017/1027/7790703034_citrouilles-d-halloween.jpg