4 min de lecture Consommation

Tout savoir sur le télétravail

FICHE PRATIQUE - Longs trajets, embouteillages... vous en avez assez de perdre votre temps dans les transports pour vous rendre dans votre entreprise ? Avez-vous pensé au télétravail ?

Le télétravail
Le télétravail
L'équipe RTL Conso

Cette nouvelle façon de travailler peut être une solution. Plusieurs formules sont envisageables. Laquelle vous conviendrait le mieux ?

Définition du télétravail

Le télétravail consiste à exécuter un travail  rémunéré à domicile, pour le compte d'un employeur en échange d'une rémunération forfaitaire. Il existe deux manières de l'exercer :

À lire aussi
Découvert bancaire : 60 % des Français sont dans le rouge vif au moins une fois par an finances
Découvert bancaire : 60% des Français dans le rouge au moins une fois par an

- comme travailleur indépendant, en effectuant des prestations de service auprès de ses clients (secrétariat, informatique, traduction, etc.)

- comme salarié d'une entreprise, en exerçant son activité de chez soi ou dans un bureau satellite de la société (comptables, commerciaux, chargés de relations publiques, consultants, personnels faisant de la saisie, du traitement de texte, etc.).

Le salarié

Le télétravailleur salarié travaille pour le compte de son employeur, chez lui ou dans un bureau externe loué par l'entreprise, un télécentre ou un téléspace, soit quelques jours par semaine en revenant de temps en temps dans l'entreprise, soit à temps plein.



Vous serez payé en salaire tous les mois et aurez les mêmes droits que les autre salariés de l'entreprise : congés, couverture sociale, protection de la convention collective.... Ainsi, en cas de maladie, il faudra contacter votre employeur immédiatement, par courrier électronique ou par lettre simple, et lui fournir un certificat médical. En cas d'accident, vous devrez prouver qu'il s'est bien produit pendant le travail. D'où la nécessité d'avoir un espace de travail clairement identifié pour qu'il n'y ait pas de confusion avec un accident domestique.

Si vous êtes déjà salarié d'une entreprise et que vous acceptez ou demandez à travailler à domicile, faites ajouter un avenant à votre contrat de travail initial précisant les modifications apportées à l'organisation de votre travail, les modalités de sa mise en place et les obligations respectives des deux parties. Les frais d'installation sont, par exemple, à la charge de votre employeur. 

Le temps de travail est difficile à définir. Beaucoup d'entreprises ont opté pour le système des plages horaires pendant lesquelles l'employeur doit pouvoir vous joindre.

Le télétravailleur salarié est majoritairement un homme qualifié (ingénieur ou cadre) ayant de l’ancienneté, avec un contrat à durée indéterminée. Il évolue dans les secteurs de la banque, de l’assurance et des services aux entreprises.

L'indépendant

Vous pouvez créer votre propre affaire et vous installer à votre compte. Vous pouvez travailler soit en libéral (travailleur indépendant), soit en créant une entreprise (individuelle, SA, SARL, association, etc.).

Votre statut est celui de travailleur indépendant. Vous ne jouissez d'aucun droit spécifique vis-à-vis de(s) l'entreprise(s) pour la(les)quelle(s) vous travaillez. Vous avez des rapports de fournisseur à client comme un vrai chef d'entreprise !

N'oubliez pas de provisionnez vos charges sociales ! Vous devrez cotiser à l'URSSAF, à l'assurance maladie, à la retraite. Attention : l'entrepreneur individuel n'est pas couvert au titre du chômage mais a la possibilité de souscrire, à ce titre, une assurance personnelle.

Ne négligez pas le côté commercial : c'est à vous de trouver vos clients et de les fidéliser.

Profil type :



Parmi les métiers exercés par des télétravailleurs indépendants, on trouve des secrétaires, des traducteurs, des journalistes, des formateurs, des écrivains publics, des créateurs de sites web, des ingénieurs informaticiens, des architectes, des comptables... Les télétravailleurs indépendants sont plutôt des femmes, le plus souvent âgés entre 30 et 40 ans, habitant surtout en province. Ils travaillent en particulier dans le secrétariat, l'informatique, le commerce, la gestion et la communication. Les PME-PMI sont leur client principal.

Bon à savoir

"Le portage salarial : un statut pour démarrer". Le portage salarial est une pratique qui se développe et rencontre un vif succès, notamment dans certains domaines d'activité comme les ressources humaines, le marketing, la communication... 


Son principe est simple : vous êtes télétravailleur, vous avez une mission à effectuer pour l'un de vos clients. La société de portage vous embauche en CDD le temps de cette mission. C'est elle qui facture et encaisse les honoraires versés par votre client. Elle vous reverse votre argent sous forme de salaire après déduction des cotisations sociales patronales et salariales mais diminué d'une commission (10% en moyenne).



Attention : c'est à vous de trouver les clients. La société de portage n'est qu'un intermédiaire. Le portage permet de tester votre marché sans prendre trop de risque mais à long terme, vous perdez systématiquement 10 % sur chaque mission.

Le portage est intéressant si votre chiffre d'affaires annuel est inférieur à 15.000 euros ! Au-delà, volez de vos propres ailes...

Les avantages

Devenir télétravailleur permet de gagner sa vie sans avoir à se déplacer chez son client ou son employeur et d'économiser du temps et de l'argent.

En travaillant avec plusieurs clients ou employeurs, vous diminuez les risques. Si l'un de vos clients ou employeurs ne souhaite plus vous donner de travail, vous ne perdez qu'une partie de vos revenus.

Le télétravail permet d'améliorer sa qualité de vie et d'augmenter son indépendance.

Vos frais sont limités au strict minimum :

> un ordinateur, une imprimante, une connexion à Internet, un  téléphone portable suffisent pour démarrer ;

> pas de local à louer, avec les 3 mois d'avance et le dépôt de garantie ;

> les charges sociales sont proportionnelles au revenu et un créateur d'entreprise est souvent exonéré de charges sociales la première année ;

> un salarié peut devenir télétravailleur pour compléter son revenu salarié ou démarrer sa propre affaire en limitant son risque car il garde son poste de salarié.

Les inconvénients

L'isolement : finies les discussions entre collègues, vous travaillez seul. Il ne faut pas craindre la solitude. En travaillant chez soi, il devient parfois difficile de faire la distinction entre la maison et le travail. Attention à ne pas vous laisser déborder !

Il faut être très organisé : vous ne serez plus autant encadré. Vous devrez faire preuve d'autonomie et de rigueur.
 

Informations utiles

Association nationale pour le développement du télétravail et de la téléformation (ANDT)
5, place d'Alleray
75015 Paris
Tél : 01 48 56 02 15
Site : www.andt.org

Lire la suite
Consommation Conso pratique Pratique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770925204
Tout savoir sur le télétravail
Tout savoir sur le télétravail
FICHE PRATIQUE - Longs trajets, embouteillages... vous en avez assez de perdre votre temps dans les transports pour vous rendre dans votre entreprise ? Avez-vous pensé au télétravail ?
http://www.rtl.fr/actu/conso/tout-savoir-sur-le-teletravail-7770925204
2013-12-13 17:38:00
http://media.rtl.fr/cache/Uw6xgXADx-8B-Okw2j1mhw/330v220-2/online/image/2014/0609/7772497361_le-teletravail.jpg