2 min de lecture François Hollande

Taxe à 75% : "Un club de foot n'est pas une entreprise normale", estime Michel Seydoux

INVITÉ RTL - Michel Seydoux, président du club de Lille, est fermement opposé à la taxation à 75%. Selon lui, cette décision "risque d'appauvrir le football français".

La taxe Hollande inquiète Michel Seydoux
La taxe Hollande inquiète Michel Seydoux
La rédaction numérique de RTL

Michel Seydoux fait partie des ardents réfractaires à la taxation à 75 %. Ce jeudi matin, il a voté avec les autres présidents de clubs professionnels le principe d’une grève lors de la 15e journée de L1, celle du derby VA - Lille, fin novembre.

De l'avis de ses détracteurs, cette taxe risque de défavoriser encore plus les clubs français en Coupe d'Europe. En effet, François Hollande veut taxer les revenus supérieurs à 1 million d'euros à hauteur de 75%, ce qui inquiète beaucoup joueurs et présidents.

À lire aussi
Des journalistes RTL (illustration) salon de l'agriculture
Le journal de 18h : François Hollande fait de longs adieux au Salon de l’Agriculture

Au micro de RTL, le président du Lille Olympique Sporting Club a voulu expliquer ce positionnement que les Français ne semblent pas comprendre, puisqu'ils seraient 85% à soutenir cette taxe. "On va devoir se séparer de talents", met en garde Michel Seydoux, avant de préciser que si la taxe est appliquée, il déposera le bilan du club lillois.

Les gens retiennent le salaire exorbitant de tel ou tel joueur, mais ils ne se rendent pas compte de la réalité économique de tel ou tel club

Michel Seydoux
Partager la citation

Le "football durable" menacé

"Un club de foot n'est pas une entreprise normale", martèle le président du Losc. "Je maintiens cette grève : c'est un cri du cœur, un cri d'alarme !" s'est expliqué Michel Seydoux.

Le président de Lille a déploré une situation économique compliquée. "Les budgets étant déjà faits", le président n'a "pas pu anticiper". "On va devoir se séparer de talents, ce qui appauvrit le football français...", prévient-il.

À son sens, c'est "l'ensemble des emplois du football (qui) sont menacés". "Les gens retiennent le salaire exorbitant de tel ou tel joueur, mais ils ne se rendent pas compte de la réalité économique de tel ou tel club", explique Michel Seydoux, pour qui les Français favorables à la taxe ont une vision tronquée de la situation.

"Il faut toucher au portefeuille des riches, pas à celui des pauvres !", lance-t-il enfin. "Je comprends tout à fait l'opinion publique... j'aurais préféré que mes joueurs soient taxés", concède-t-il, avant de parler de la nécessité de préserver "un football durable" et de penser "aux millions de supporters" qui sont derrière.

85% des Français favorables à la taxe

Le sondage, mené auprès de 961 personnes les 23 et 24 octobre, ne va certainement pas plaire aux dirigeants des clubs professionnels. C'est pourtant tout sauf une surprise : 85% des Français se disent favorable à l'application de la taxe à 75% dans le football. Ils sont presque tout aussi nombreux (83%) à considérer qu'une grève des clubs professionnels, afin de marquer leur opposition à la taxe, serait injustifiée.

C'est le chemin qu'ont pour l'heure choisi les dirigeants des clubs de football de Ligue 1 et de Ligue 2. A l'unanimité, ils ont décidé jeudi de boycotter la 15e journée de L1 et la 16e de L2, le week-end du 30 novembre. Les clubs réclament aux pouvoir publics l'abandon du projet. Une rencontre entre François Hollande et les patrons du ballon rond est prévue la semaine prochaine.

>
Taxe à 75 % : "Un club de foot n'est pas une entreprise normale", estime Michel Seydoux Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande LOSC Lille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7766009218
Taxe à 75% : "Un club de foot n'est pas une entreprise normale", estime Michel Seydoux
Taxe à 75% : "Un club de foot n'est pas une entreprise normale", estime Michel Seydoux
INVITÉ RTL - Michel Seydoux, président du club de Lille, est fermement opposé à la taxation à 75%. Selon lui, cette décision "risque d'appauvrir le football français".
http://www.rtl.fr/actu/conso/taxe-a-75-un-club-de-foot-n-est-pas-une-entreprise-comme-les-autres-estime-michel-seydoux-7766009218
2013-10-24 19:24:00
https://media.rtl.fr/cache/WdRCGGY_Kln-eJ91ogoeYg/330v220-2/online/image/2013/1024/7766009461_la-taxe-hollande-inquiete-michel-seydoux.jpeg