1 min de lecture Girondins de Bordeaux

Taxe à 75% maintenue : "Une décision éminemment politique", estime Jean-Louis Triaud

INVITÉ RTL - Le gouvernement n'a pas reculé face aux dirigeants du football sur la taxe à 75% pour les clubs de football. Au grand dam du président des Girondins de Bordeaux.

Pour le président des Girondins de Bordeaux, "le football n'est pas une activité prioritaire" dans l'esprit de François Hollande.
Pour le président des Girondins de Bordeaux, "le football n'est pas une activité prioritaire" dans l'esprit de François Hollande. Crédit : AFP
BenjaminHuepro
Benjamin Hue
Journaliste RTL

La taxe à 75% s'appliquera bien pendant deux ans à toutes les entreprises concernées, clubs de football compris. "Une décision éminemment politique", juge le président des Girondins de Bordeaux Jean-Louis Triaud, au micro de RTL.

"Vu ce qu'elle va rapporter et ce que les autres entreprises concernées ont trouvé comme moyen d'externaliser les salaires de leurs dirigeants les mieux payés, c'est une mesure qui ne va pratiquement toucher que le football et qui est éminemment politique", a déclaré Jean-Louis Triaud. Selon Jean-Louis Triaud, il est clair que le "football n'est pas une activité prioritaire" dans l'esprit du président de la République.

Un sondage qui a pesé lourd

"Cumulé sur les deux prochaines années, ça va nous coûter 6 millions d'euros", a-t-il ajouté. "Elle pourrait même également nous mettre en difficulté par rapport au fair-play financier européen si jamais on était qualifié pour une Coupe d'Europe, puisqu'il est possible qu'on ne remplisse plus les obligations imposées par l'UEFA", a-t-il précisé.

À lire aussi
La nouvelle enceinte des Girondins de Bordeaux le 23 mai 2015 (illustration) Girondins de Bordeaux
L'ancien footballeur international, devenu sdf, est mort de froid dans l'indifférence

D'après une enquête publiée par Le Parisien le 30 octobre,  67% des Français préféreraient que ce soient les joueurs qui paient cette taxe crampon et non leurs clubs. Un sondage qui a pesé lourd dans la décision présidentielle selon Jean-Louis Triaud. "C'est vrai que ce sondage a eu une influence mais les Français ont été trompés", a-t-il estimé. "Je crois qu'on a pourtant bien dit que ce sont les clubs qui doivent payer", a-t-il précisé.

>
Télécharger Taxe à 75% maintenue : "Une décision éminemment politique", estime Jean-Louis Triaud Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Girondins de Bordeaux Fiscalité Football
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7766281889
Taxe à 75% maintenue : "Une décision éminemment politique", estime Jean-Louis Triaud
Taxe à 75% maintenue : "Une décision éminemment politique", estime Jean-Louis Triaud
INVITÉ RTL - Le gouvernement n'a pas reculé face aux dirigeants du football sur la taxe à 75% pour les clubs de football. Au grand dam du président des Girondins de Bordeaux.
http://www.rtl.fr/actu/conso/taxe-a-75-maintenue-une-decision-eminemment-politique-estime-jean-louis-triaud-7766281889
2013-10-31 18:44:00
http://media.rtl.fr/cache/ZkUobvDWyOC_A__de72nNA/330v220-2/online/image/2013/1031/7766282453_pour-le-president-des-girondins-de-bordeaux-le-football-n-est-pas-une-activite-prioritaire-dans-l-esprit-de-francois-hollande.jpg