6 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Pour varier les plaisirs, optez pour les frites de patates douces !

REPLAY - Au programme, une savoureuse recette de frites de patates douces et un bon plan pour chiner des photos de collection.

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
Télécharger Maison Jardin Cuisine Brocante du 26 novembre 2017 Crédit Image : Creative Commons CC0. | Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission
Laetitia Nallet
Laetitia Nallet avec Sébastien Demorand et Églantine Éméyé

Partons à la découverte d'une exposition qui vous donnera pléthores d’idées de décoration et qui émoustillera votre sensualité. Cette exposition s’intitule L’Amour dans les toiles de Jouy

Elle se déroule au sein du musée de la toile de Jouy à Jouy-en-Josas, là ou vit le jour en 1760 la célèbre manufacture d’Oberkampf. Christophe Philippe Oberkampf a révolutionné l’univers du textile en développant la technique d’impression à la plaque de cuivre. 

Les toiles de Jouy étaient des toiles de coton imprimées qu’on appelait au 18 ème "meubles à personnages" car elles étaient destinées à l’ameublement : en teinture murale, sur les fauteuils, en garnitures de lit…) 

À lire aussi
Maison Jardin Cuisine Brocante bricolage
Maison Jardin Cuisine Brocante du 18 février 2018

Le thème de l'amour a été fortement décliné sur les toiles de Jouy, notamment les scènes galantes et libertines. Si vous voyez un papillon il symbolise la fragilité de l’âme de l’amoureux, les deux tourterelles représentent le couple uni, la fidélité

L’expo remonte de 1760 à nos jours. Au 17 ème, on s’inspire de l’antiquité, au 18 ème siècle, c’est un courant libertin avec une dimension charnelle et un érotisme très suggéré, comme la scène de l’Escarpolette, (balançoire suspendue) tiré du tableau de Fragonnard. La jeune fille est sur une balançoire et deux jeunes hommes sont placés de façon à bien voir les dessous de sa jupe. 

Encore c'est encore la tendance. Louise Bourgoin a signé une collection pour Pierre Frey en 2014, une collection de dessins blanc sur fond noir, sorte de Kama sutra moderne. Jean Paul Gauthier s’est essayé à l’exercice avec des angelots en marinière, Chantal Thomass aussi. Et même un auteur de BD, Alessio Slonimsky qui a dessiné d’un trait très moderne  un couple nu comme des vers dans des décors désuets du 18 ème, sur une branche d’arbre ou devant une bergerie. 

Une exposition à découvrir à Jouy en Josas jusqu’au 14 février. Et pour ceux qui ne peuvent venir à Joy en Josas,  le livre d’Etienne Mallet, pensez au livre Oberkampf, journal de l’inventeur de la toile de Jouy aux éditions Télémaque.

Exposition : L’Amour dans les toiles de Jouy, jusqu’au 14 février 2018. Musée de la toile de Jouy : 54 rue Charles de Gaulle 78 350 Jouy-en-Josas. Tél : 01 39 56 48 64 

Cuisine

On en jamais assez de la pomme de terre. Voilà pourquoi il est bon de parler de la patate douce. Généralement, elle est travaillée en purée, plus ou moins épaisse, plus ou moins fluide, si on cherche une texture plus "mousseline". Mais il faut savoir qu’elle est absolument délicieuse en bâtonnets un peu croustillants…

C’est même une vraie tendance, qu’on croise dans quelques baraques à burgers tendances, et même, ce qui est un signe, là, pour le coup, chez nos amis du congelé, la maison Picard, qui propose désormais des frites de patates douces !

Si vous n'avez pas de friteuse, pensez à votre four. Cela dit, quelque soit votre matériel, faites bien attention, car la patate douce cuit assez vite et si vous la sur-cuisez, elle risque de se déliter.

La recette : pelez et coupez vos patates douces en grosses frites plus ou moins régulières, dans les deux centimètres de section… Votre four est déjà chaud bouillant (220°, th.7-8) et vous y avez mis un plat en métal à préchauffer. Vous sortez donc votre plat du four vingt à trente minutes avant la fin de la cuisson de la volaille. 

Jetez les frites de patate douce dedans, ajoutez quatre gousses d’ail entières, arrosez d’huile d’olive, parsemez de thym frais, et secouez énergiquement le plat pour que l’huile et le thym se répartissent bien partout. Laissez le tout cuire pendant 25 minutes en retournant les légumes de temps en temps : ils vont commencer à griller et à caraméliser comme on aime. 

Et quand ils vous semblent bien "cramouillés", quand la pointe d’un couteau s’enfonce facilement, c’est le signe que vous pouvez passer à table… Et si vous voulez ajouter une touche de sucre pour que cela caramélise encore mieux, mettez en début de cuisson deux ou trois cuillères à soupe de sirop d’érable, et dans ce cas n’oubliez pas la fleur de sel à la fin et le moulin à poivre pour assaisonner et apporter un peu de croquant et d’équilibre à cette garniture douce et d’un bel orangé.

Brocante

La galerie 291 à Paris, rue de la Gaieté, dans le 14ème arrondissement, est l'endroit idéal pour chiner de vieilles photos. La galerie ne vend que des photos de collection, des épreuves originales et d’époque. On est au début de la photo, à la fin du 19 ème siècle, et on parcourt ainsi l’histoire de la photo jusqu’à nos jours. Photos de cinéma, nus, photos de presse, portraits de stars, avec une prédilection pour le pictorialisme et le photochroms. 

La galerie est tenue par Nathalie. Une passionnée qui peut vous parler des heures de chacune de ces photos ! Elle m’a expliqué que la première galerie 291 était née à New-York, au 291 de la 5ème avenue, en 1905. Son propriétaire avait largement participé à faire connaître le mouvement pictorialiste, c’est-à-dire la photo d’art. 

Jusque là, la photo ne faisait que refléter le réel. Le pictorialisme, ce sont des images très poétiques, très expressives. Et souvent uniques car faisant appel à des procédés inventés par les photographes eux-mêmes. 

Quant au photochrom, c’est un procédé de mise en couleur de la fin du 19 ème : des couleurs très profondes, denses qui ne se sont pas altérées avec le temps.
 
Et imaginez que le propriétaire est un véritable mordu qui collectionne ces photos depuis près de 40 ans ! Aujourd’hui, il en vend, et continue à en dénicher dans le monde entier. Et c’est Nathalie qui vous accueille dans la galerie, l’anime, la met en scène avec brio. 
 
Les images sont parfaitement abordables. Au sens propre, car la galerie est vraiment pour tout public, passionné ou curieux. Et côté porte-monnaie, bien sûr le prix dépend de la rareté, et de la qualité du tirage, mais on peut s’offrir ou offrir une belle photo, qui raconte une histoire, à partir de 150 euros. Et pour les tous petits budget, on peut commencer avec des cartes postales à 10 euros. 
 
Galerie 291 Paris
32 rue de la Gaieté. 75010
du mercredi au samedi de 14h30 à 20h

Jardin

Il y a 270 millions d’années, les algues, les mousses et les fougères règnent sur la terre
Et le Ginkgo, enfin, apparaît. C’est le premier de tous les arbres. Cela change des fougères. Une révolution végétale d’autant plus importante que, dans ce monde primitif, il invente une nouvelle manière de faire des enfants.

Chez les fougères, la sexualité est complexe à saisir. La fougère n’a pas d’organe mâle et femelle. Juste des spores. Les spores sont ces petites choses qui apparaissent sous les feuilles et qui tombent ensuite sur la terre humide et se transforment alors en de drôles de formes en lamelle que l’on appelle des prothales.

Prothales sur lesquelles apparaissent enfin les organes mâles et femelles. Grâce à l’humidité ambiante, les spermatozoïdes de ces prothales nagent jusqu’à ce qui sert d’ovule. 

Le Ginkgo simplifie. Plus de spore, plus de prothale. Les organes sexuels sont tout de suite sur la plante. Il y a des "ginkgos filles", qui arborent fièrement des ovules sur leur rameaux. Et des "ginkgos garçons" qui ont du pollen à revendre. Un pollen que le vent emportera sur les ovules consentantes.

Cette union donne des fruits avec une graine à l’intérieur, en apparence du moins.
Les vraies graines et les vrais fruits, ce sont les conifères et les arbres à fleurs qui les inventeront quelques millions d’années plus tard. Pour un jardinier, cependant, oui, cela ressemble à des fruits. Des fruits bien jolis d’ailleurs. On dirait des mirabelles.

L’amande qui est à l’intérieur se grille comme une pistache. Un met prestigieux, pour les repas de mariage en Chine et au Japon. Mais la pulpe abricot du fruit est, hélas, toxique.
C’est dommage car son parfum n’est pas sans évoquer la douce fragrance d’un munster bien fait.

Un ginkgo
Un ginkgo Crédit : Thierry Denis
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Jardin Maison
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791087566
Pour varier les plaisirs, optez pour les frites de patates douces !
Pour varier les plaisirs, optez pour les frites de patates douces !
REPLAY - Au programme, une savoureuse recette de frites de patates douces et un bon plan pour chiner des photos de collection.
http://www.rtl.fr/actu/conso/pour-varier-les-plaisirs-optez-pour-les-frites-de-patates-douces-7791087566
2017-11-26 10:11:00
http://media.rtl.fr/cache/DTlBLD3fXO3vyxpGVQw6YQ/330v220-2/online/image/2017/1122/7791087698_frites-de-patate-douce.PNG