Nicolas, chocolatier : "Il faut rester humble devant les produits"

CHRONIQUE - Nicolas est pâtissier mais avant tout chocolatier. Il tente de reproduire les souvenirs de son enfance en les revisitant.

Nicolas, artisan chocolatier
Crédit : Armelle Levy
Nicolas, artisan chocolatier

Nicolas Bischoff est un grand gourmand. Depuis qu'il est tout petit, il adore les éclairs au chocolat. Enfant, il s'arrêtait souvent devant les vitrines des pâtissiers-chocolatiers. Depuis, il a créé "L'atelier de Nicolas", à Ermont dans le Val d'Oise.

Pourtant, Nicolas se définit davantage comme un chocolatier-pâtissier, "parce que tout démarre du chocolat. Je le travaille toujours dans mes pâtisseries", raconte-t-il.  

Nicolas sélectionne un cacao de très grande qualité et aime la simplicité et l'authenticité. Quand il se lance dans des mélanges, c'est juste ce qu'il faut : ganache et citron vert, ou ganache et framboise. Le chocolat lui permet d'exprimer sa personnalité.

Mettre en valeur les produits

"Je ne cherche pas à entrer dans des mélanges dingues. J'essaye de faire du bon avec du très bon. Il faut rester humble devant les produits, pour faire en sorte qu'ils soient sublimés", explique Nicolas au micro de RTL. Pour le moment, Nicolas s’attelle à la préparation des œufs de Pâques.

Avec sa petite touche à lui, il essaye de reproduire les saveurs de son enfance. Pâques, pour les chocolatiers, c'est quelque chose.

Pour ce chocolatier, "cela représente 25% du chiffre d'affaires. Hormis le côté financier, Pâques c'est une récréation. Il y a du plaisir. On essaye de créer des choses pour les enfants, on s'éclate".

Un moyen d'exprimer sa personnalité

Nicolas a commencé à travailler à 15 ans comme apprenti en CAP. À 30 ans, il est désormais bien installé et travaille avec 2 apprentis et sa tante, Béatrice. Elle s'occupe de la vente et de la présentation. La présentation, c'est très important puisque l'on mange aussi avec les yeux. Mais Nicolas a tout appris grâce aux maîtres-chocolatiers chez qui il a travaillé.

"Si on est passionné, on finit toujours par se mettre à son compte. On veut juste exprimer ce que l'on est". 

La France compte 1.284 chocolatiers. Depuis 2012, il s'en est créé 200 supplémentaires. Ce beau métier plaît et Nicolas conseille aux jeunes que ça intéresserait, de frapper à la porte des chocolatiers, qui les accueilleront toujours pour répondre à leurs questions.

>
Nicolas, chocolatier : "Il faut rester humble devant les produits" Crédit Média : Armelle Levy Télécharger

Chaque lundi matin à 5h50, RTL vous emmène à la rencontre d'artisans amoureux de leur métier. Si vous exercez une profession dans le monde de l'artisanat, n'hésitez pas à nous envoyer un mail à petitmatin@rtl.fr. RTL ira à votre rencontre.

La rédaction vous recommande
par Armelle LevyJournaliste RTL
Suivez Armelle Levy sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7771142273
Nicolas, chocolatier : "Il faut rester humble devant les produits"
Nicolas, chocolatier : "Il faut rester humble devant les produits"
CHRONIQUE - Nicolas est pâtissier mais avant tout chocolatier. Il tente de reproduire les souvenirs de son enfance en les revisitant.
http://www.rtl.fr/actu/conso/nicolas-chocolatier-il-faut-rester-humble-devant-les-produits-7771142273
2014-04-14 08:59:35
http://media.rtl.fr/cache/Mzp0YxMcgRCnFoVwNvUoCw/330v220-2/online/image/2014/0414/7771142285_nicolas-artisan-chocolatier.JPG