3 min de lecture Artisanat

Mohamed, un tailleur amoureux de la pierre

REPLAY - Mohamed Benzizine, tailleur de pierre à Lyon, est un amoureux de son travail qu'il transmet avec passion.

Marie-Bénédicte Allaire Mon métier, ma passion Marie-Bénédicte Allaire
>
Mohamed, un tailleur amoureux de la pierre Crédit Image : Marie-Bénédicte Allaire | Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire Journaliste RTL

Cet après-midi là, Mohamed Benzizine travaille sur le chantier de restauration de la fontaine Bartholdi, place des Terreaux, dans le centre de Lyon. Ce monument historique, réalisé par l’auteur de la statue de la Liberté de New York, date de 1888. "C’est de la pierre de la région, mais la carrière est fermée", explique le tailleur de pierre. "On a donc été obligé de la remplacer. Regardez, là, c’est une pierre qui a été remplacée, mais ce n’est pas la même couleur", explique le passionné. L'entreprise Comte, de Champdieu, dans la Loire, est spécialisée dans la restauration de monuments anciens. 

Mohamed Benzizine y travaille depuis plus de 40 ans et il y bénéficie de la confiance de ses pairs et de ses supérieurs. "Je suis chef de chantier depuis une vingtaine d’années. Auparavant, j’étais ouvrier. Et puis avec le temps et l’amour du métier, j’ai appris. Et l’entreprise a trouvé que j’étais apte à gérer un chantier et maintenant, je suis chef de chantier", souligne Ahmed, comme toute le monde l’appelle.

On sait ce que sent la pierre, si on voit qu’on va lui faire mal, on arrête

Mohamed Benzizine
Partager la citation

Arrivé à 18 ans de son Algérie natale, il a commencé comme maçon, puis est devenu tailleur de pierre. "Quand on bouge une pierre, on sait que la pierre qu’on est en train de bouger a été posée il y a deux ou trois cents ans, voire plus. On pense à ceux qui l’ont posé et dans quelles conditions ils l’ont fait", raconte-t-il. 
À force de fréquenter les vieilles pierres, Ahmed a acquis avec elles une familiarité hors du commun. Il est convaincu qu’ "elles ont une âme". "Elles ont l’âme de la personne qui les a taillées, qui les a posées. Quand on voit certains blocs, à une hauteur de 45 mètres, on se demande comment ils ont réussi à faire ça", confie-t-il.

À lire aussi
Guillaume Désert et Benoît Maltier dans l'atelier "Maltier le Malletier" artisanat
"Maltier le Malletier", une aventure de copains de collège

Au fil du temps, un dialogue s'est d’ailleurs noué entre l'artisan et la pierre. "Quand on tape à la main. On sait ce que sent la pierre, si on voit qu’on va lui faire mal, on arrête. Quand elle vibre, on se dit qu’elle va éclater ailleurs, on arrête et on change de méthode de travail", explique Ahmed. "Tant que la pierre sonne bien, ça va, mais dès qu’elle commence à ‘sonner le tambour’, on arrête".

L’être humain, on peut tout lui apprendre, si on le prend avec gentillesse et amour

Mohamed Benzizine
Partager la citation

À Lyon, fille aînée de l'Église, Ahmed Benzizine a longuement participé à la restauration de la cathédrale Saint-Jean. "Je suis musulman pratiquant. Mais ça ne m’empêche pas de travailler dans une église", affirme-t-il. "Je ne vois pas la différence entre une église et une mosquée. Tout le monde prêche la paix, la tolérance, l’amour du prochain. Pour moi, tous les sites religieux sont des lieux saints", confie Ahmed. D'ailleurs, parmi les gargouilles de Saint-Jean, il y en a une qui ressemble curieusement à Ahmed. Un hommage de ses camarades. "Celui qui a fait la gargouille à mon effigie était mon apprenti il y a 30 ans. Maintenant, il m’a dépassé. Il est devenu sculpteur", ajoute ce grand modeste.  

Au-delà du clin d’œil, cette gargouille est surtout une façon de saluer la générosité du tailleur de pierre, et sa volonté farouche de transmettre son savoir au plus jeunes. "L’être humain, on peut tout lui apprendre, si on le prend avec gentillesse et amour. Surtout les jeunes, il faut y aller doucement, petit à petit, et ils apprennent. J’ai formé pas mal de monde", se remémore le tailleur de pierre. Décoré de la Légion d'Honneur il y a quelques mois, Ahmed est devenu sans le vouloir un modèle de tolérance. Mais sa plus grande fierté, c'est sans doute d'avoir transmis à ses propres enfants l'amour du travail bien fait.

Portraits de personnes qui sont passionnées par leur métier et savent transmettre cette flamme : un colonel des sapeurs-pompiers, une sage-femme, ou encore un facteur d'instruments de musique, pour citer quelques exemples... 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Artisanat Emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784214771
Mohamed, un tailleur amoureux de la pierre
Mohamed, un tailleur amoureux de la pierre
REPLAY - Mohamed Benzizine, tailleur de pierre à Lyon, est un amoureux de son travail qu'il transmet avec passion.
http://www.rtl.fr/actu/conso/mohamed-un-tailleur-amoureux-de-la-pierre-7784214771
2016-07-25 11:35:00
http://media.rtl.fr/cache/y9zT2tBUoSae4xH7OUBWOg/330v220-2/online/image/2016/0725/7784215594_mohamed-benzizine-tailleur-de-pierre.JPG