2 min de lecture Auto

Météo en France : comment adapter sa conduite à la pluie ?

ÉCLAIRAGE - Avant de prendre la route sous des trombes d'eau, quelques précautions sont à prendre.

Conduire sous la pluie nécessite quelques précautions.
Conduire sous la pluie nécessite quelques précautions. Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

C'est un fait : la pluie multiplie par deux le risque d'accident de la route. Quand elles ne sont pas impraticables, les routes de l'Yonne, du Loiret, toujours en vigilance rouge "pluie-inondations", et d'une bonne partie nord de la France, sont détrempées. Au volant de sa voiture, adapter sa conduite est donc impératif pour éviter les risques d'aquaplaning. Avec une adhérence des pneus et une visibilité réduites et une chaussée glissante, le danger n'est jamais très loin.

Les routes inondées sont à proscrire. Sur route mouillée, l'aquaplaning est un phénomène régulier. En clair, il a lieu lorsque de l'eau s'infiltre entre les pneus et la chaussée. À tout instant, les têtes-à-queue, les dérapages et la perte de contrôle du véhicule peuvent se produire.

Réduire sa vitesse, un impératif pour éviter l'aquaplaning

Les associations de lutte contre l'insécurité routière le martèlent. En cas de pluie, réduire sa vitesse est la règle élémentaire. Sur autoroute, la vitesse maximale passe de 130 km/h à 110 km/h. Il faut réduire sa vitesse de 110 km/h à 100 km/h sur voie rapide, de 90 km/h à 80 km/h sur route.

À lire aussi
Des logos du réseau social Facebook (Illustration) auto
Facebook, le nouveau conseiller automobile ?

Augmenter la distance de sécurité entre votre véhicule et celui qui vous précède est fortement conseillé si un freinage imprévu venait à se produire : 3 secondes d'écart est une bonne moyenne. C'est pourquoi, prévenir les autres automobilistes de vos intentions peut s'avérer utile en cas de changement de direction. L'usage des clignotants est donc le bienvenu.

Ne pas négliger la préparation du véhicule avant le départ

Avant de prendre la route par temps de pluie, il convient d'adopter quelques réflexes. Bien gonfler ses pneus et vérifier leur état (les changer si la profondeur des sculptures devient inférieure à 1,6 mm) est indispensable pour ne prendre aucun risque. Des pneus usés entraînent une perte d'adhérence et favorise l'aquaplaning. Les équipements de la voiture, tels que les essuie-glaces et les phares, sont aussi à vérifier et à régler. Des essuie-glaces qui laissent des traces en activité doivent être remplacés. Pour rappel, conduire sur route mouillée implique l'activation des feux de croisement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Auto Code de la route Inondations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783457245
Météo en France : comment adapter sa conduite à la pluie ?
Météo en France : comment adapter sa conduite à la pluie ?
ÉCLAIRAGE - Avant de prendre la route sous des trombes d'eau, quelques précautions sont à prendre.
http://www.rtl.fr/actu/conso/meteo-en-france-comment-adapter-sa-conduite-a-la-pluie-7783457245
2016-05-31 22:12:34
http://media.rtl.fr/cache/qRKu0tMZ17Mfx7bkRtyPfw/330v220-2/online/image/2016/0531/7783459256_conduire-sous-la-pluie-necessite-quelques-precautions.jpg