6 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Les moules-frites dominicales dans "Maison, brocante, cuisine, jardin"

Au programme, comment faire une cabane maison pour vos enfants sans jardin et les bandes dessinées en brocante.

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
Télécharger Maison Jardin Cuisine Brocante du 26 février 2017 Crédit Image : Pinterest / 750g | Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL

Maison : une cabane pour les enfants

Le dimanche, si les enfants s’ennuient, voici de quoi les occuper toute la journée : une cabane, avec une nappe et des ciseaux. On commence par prendre une vieille nappe, un vieux drap ou un tissu. Il faut que le tissu, une fois posé sur la table, tombe jusqu’au sol. On y est presque, mais pour une cabane, il faut une porte et des fenêtres. On trace avec un crayon les ouvertures, puis on découpe avec les ciseaux. Et pour tenir la porte ouverte, il faut que le tissu puisse s’enrouler et s’accrocher quelque part, un peu comme des stores. L’astuce : fixez des rubans de chaque côté au-dessus de la porte, soit en les cousant, soit avec une agrafeuse. Vous roulez le tissu, vous l’enroulez dans les rubans, la porte s’ouvre et se ferme et le tour est joué.

Des cabanes faites maison pour les enfants Crédits : Pinterest | Date : 23/02/2017
2 >
Des cabanes faites maison pour les enfants Crédits : Pinterest | Date : 23/02/2017
Des cabanes faites maison pour les enfants Crédits : Pinterest | Date : 23/02/2017
1/1

Un peu de déco quand même surtout si le tissu de base est blanc, c’est bien de mettre un peu de couleur. Dessinez avec les enfants des motifs sur la cabane avec de la peinture pour textile. Faites un pochoir pour éviter que ça  ne dégouline. Pochoir que vous pouvez fabriquer en le découpant dans une vieille radiographie. Vous le posez sur le tissu et vous tamponnez de peinture en utilisant une éponge. Mais encore plus simple la peinture textile existe sous forme de stylo feutre. Vous pourrez même dessiner des fleurs au balcon.

Pour repeindre vos fauteuils avec de la peinture textile, ça risque de vous coûter cher. Prenez une peinture acrylique et mélangez-la à un fixateur qu’on appelle aussi médium et qui va réduire la rigidité de la peinture et la faire adhérer sur le tissu. Pour le dosage, c'est moitié peinture/ moitié médium. Mélangez bien. Et appliquez au pinceau sur un fauteuil légèrement humide. Il faut vaporiser un peu d’eau avant de peindre. C’est bien quand on change sa déco, on peut faire le mur et le fauteuil de la même couleur. C’est rigolo, essayez. 

À lire aussi
Maison Jardin Cuisine Brocante bricolage
Maison Jardin Cuisine Brocante du 18 février 2018

Brocante : chiner des bandes dessinées

1,5 millions d’euros pour un album de Tintin, qui dit mieux ? C’est le prix qu’un riche acheteur a dépensé l’année dernière dans une vente aux enchères pour la planche originale 26 de l’album On a marché sur la lune, ou sur la tête. Se lancer dans une collection de BD d’occasion d’Astérix, de Lucky Luke voire pour les plus âgés de Bibi Fricotin, c’est beaucoup plus accessible. Alors, avant de vous donner quelques conseils, un petit rappel historique. Le premier auteur de BD était Suisse. Il s’appelait Rodolphe Töpfer, et ça a été le premier auteur à ajouter des légendes à ses dessins, c’était en 1827 dans L’histoire de M. JABOT. Mais c’est vraiment au début du 20e siècle que la BD comme on la connaît aujourd’hui se développe avec les comic strip dans la presse américaine, ces bandes dessinées horizontales de quelques cases. Pour la France, tout commence avec Bécassine en 1905 dans le périodique la Semaine de Suzette

Avant d'acheter une BD d'occasion, comme dans toute collection, il faut faire attention à l’état. En brocante, pour les éditions récentes, un album vaut entre 2 euros s’il est en mauvais état, 5 euros en bon état c’est-à-dire sans déchirure, ni scotch ou écriture et 10 euros s’il est en très bon état ou neuf. En France, plus de 5.000 nouvelles BD sont publiées chaque année, je vous laisse imaginer leur nombre depuis 50 ans. Bonne nouvelle, il existe un ouvrage de référence pour les collectionneurs, qui s’appelle le BDM. Il est édité tous les 2 ans et il répertorie la majeure partie des BD francophones avec leur cote.

Parmi les albums les plus prisés des collectionneurs, il y a bien sûr Tintin, Astérix ou Lucky Luke qui se négocient entre 10 et 100 euros en fonction de leur ancienneté, mais aussi Blake et Mortimer, Spirou ou autres Gaston Lagaffe. Pour des BD moins connues, je vous conseille de collectionner les éditions originales surtout si elles sont antérieures à 1970 car les rééditions ont beaucoup moins de valeur à la revente. Enfin, à moins d’avoir les moyens, ne vous jetez pas sur les BD d’avant la deuxième guerre mondiale qui sont aujourd’hui hors de prix. L’album de 1931 Bibi Fricotin boit l’obstacle par exemple, vaut près de 150 euros.

Se lancer dans la collection de bande dessinées peut comporter quelques inconvénients. Une BD c’est léger, ça pèse en moyenne 400 grammes, mais plusieurs milliers ça devient tout de suite beaucoup plus lourd. Prenez Damien, cet auvergnat de 48 ans qui possède 13 tonnes de bandes dessinées, soit 26.000 albums tout de même. Il lui faut 3 pièces entières dans sa maison pour toutes les ranger. À bon entendeur.

Cuisine : la cocotte de moules dominicale

Les moules qu’on vous sert chez le poissonnier sont super propres, quasiment prêtes à l’emploi, même s’il y en a toujours quelques-unes qu’il va falloir ébarber. Sinon, vous allez en grande surface et vous mettez la main sur des moules super clean, d’une propreté immaculée, ça existe, elles sont souvent vendues en barquette sous vide. Pour une grosse entrée ou un petit plat principal, on va partir sur deux litres de moules pour 4 personnes. Vous allez les rincer soigneusement, tout de même, avant de les passer à la casserole.
 
Dans la fameuse cocotte en fonte noire, on fait fondre une grosse noix de beurre demi-sel. Ensuite, vous faites revenir des échalotes finement ciselées, elles doivent juste se ramollir, on ne cherche pas à les faire dorer. On déglace ensuite au vin blanc, une bonne rasade, et puis on met dans la cocotte un bouquet garni, avec persil, thym, laurier… Vous donnez un petit coup de bouillon, pour que votre cocotte soit bien chaude, puis vous mettez les moules et vous les laissez s’ouvrir à feu doux pendant 5 à 6 minutes. Il faut ensuite les retirer à l’écumoire et filtrer le jus dans un saladier, pour retirer ce qui pourrait rester de sable dans le fond.

Le jus on ne le jette pas. Vous le faites réduire avec de la crème fraîche fermière épaisse, faut que ce soit bien lié, comme sirupeux. Vous remettez ensuite les moules dans la cocotte, vous mélangez délicatement et vous laissez réchauffer à feu doux pendant 1 ou 2 minutes. Au dernier moment, avant de servir, vous râpez un zeste de citron jaune là-dedans et vous terminez simplement avec un peu de ciboulette ciselée. Inutile de vous préciser que ça se déguste tout de suite, bien chaud, et évidemment avec les doigts !

Jardin : les cosses de cacao, fausse bonne idée pour les paillis

Les cosses de cacao, c’est ce qu’il reste quand on a récolté le chocolat. Des résidus, plus jolis que l’écorce de pin. Et qui sentent bon, on s’en doute, le cacao. Donc c’est un truc que l'on étale sur sa plate-bande, pour recouvrir le sol, comme ça, il y a moins d’évaporation, donc vous arroserez moins. L’aspect est plutôt sympa. Très déco. Les coques de cacao, c’est a priori sympa. C’est joli. Ça sent bon et une fois étalé dans un massif, c’est tout de suite propre.

Mais le diable se niche dans les estomacs. Les débris de cacao, ça sent le chocolat. Et vous savez qui adore le chocolat ? Les chiens. Ils se précipitent pour manger les coques de cacao mises comme paillis, c’est un fichu mess. Pas du tout le résultat espéré. Mais il y a pire peut-être. Dans le cacao, il y a une molécule que nous, les humains, aimons bien : la théodorine. Si vous avez des chiens gourmands, ne leur donnez jamais de chocolat et dans votre jardin, évitez les cosses de cacao comme paillis. À la place, il y a la paille de chanvre et les cosses de sarrasin. Ça coûte un peu moins que le cacao : autour 15 euros le sac de 100 litres. Soit assez pour plus de 20 mètres carrés.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Cuisine Jardin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787376383
Les moules-frites dominicales dans "Maison, brocante, cuisine, jardin"
Les moules-frites dominicales dans "Maison, brocante, cuisine, jardin"
Au programme, comment faire une cabane maison pour vos enfants sans jardin et les bandes dessinées en brocante.
http://www.rtl.fr/actu/conso/les-moules-frites-dominicales-dans-maison-brocante-cuisine-jardin-7787376383
2017-02-26 11:04:00
http://media.rtl.fr/cache/6wSp5WSAef3-ThEgP4S5UQ/330v220-2/online/image/2017/0223/7787392021_des-moules-frites.jpg