1 min de lecture Information

Le prix du carburant et la présidentielle: peut-on vraiment bloquer les prix?

Tous les candidats planchent sur le thème du prix du carburant. C'est que dans un récent sondage, près d'un Français sur deux avouait que le tarif de l'essence influencerait son vote!



Ah l'essence! LE sujet de conversation aujourd'hui...avec un litre de sans plomb 95 à 1euro 65, contre 1 euro 54 il y a 3 ans. Un sans plomb 95, moins consommé mais toujours référence, qui a pris 10 centimes en 6 mois. Et le gasoil également franchit des records, à 1 euro 45.

Petite discussion très interessante avec un jeune économiste: Thomas Porcher, auteur de "l'indécence précède l'essence. Enquête sur un TOTAL scandale", aux éditions Max Milo. Un économiste qui s'est retrouvé l'année dernière à Bercy, à expliquer aux ministres concernés pourquoi le prix de l'essence ne baissait pas aussi vite que les prix du pétrole.

  Aujourd'hui, nous avons planché sur les propositions des candidats. Vous le savez, François Hollande a lancé le débat en appelant d'abord à un blocage des prix pendant trois mois, puis à une TIPP flottante, pour que le conducteur ne soit pas lésé.
C'est alléchant, mais vu la courbe sans cesse à la hausse du pétrole, ce serait quand surtout catastrophique pour les caisses de l'Etat. Les taxes sur l'essence représentent notre 4ème revenu . Une TIPP flottante, ce serait le non-retour de notre triple A.

Alors Thomas Porcher propose, dans un premier temps, une table-ronde pour bloquer les prix du carburant, table ronde entre le gouvernement, les pompistes et les pétroliers. les plus fragiles pourraient ainsi indiquer quel prix minimum est acceptable, pour qu'ils puissent quand même survivre avec une petite marge.
Et pour la suite, cet économiste suggère de mieux partager les taxes sur le carburant. les pétroliers pourraient en payer une partie, mais aussi les consommateurs actifs, ceux qui prennent leur voiture quand une solution de remplacement est possible, quand le métro peut les amener à leur point de chute. Au contraire, celui qui ne peut se passer de son véhicule, en province surtout,  recevrait un chèque essence...une solution à méditer....

Bénédicte TASSART



Lire la suite
Information
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771240415
Le prix du carburant et la présidentielle: peut-on vraiment bloquer les prix?
Le prix du carburant et la présidentielle: peut-on vraiment bloquer les prix?
Tous les candidats planchent sur le thème du prix du carburant. C'est que dans un récent sondage, près d'un Français sur deux avouait que le tarif de l'essence influencerait son vote!
http://www.rtl.fr/actu/conso/le-blog-economie-le-prix-du-carburant-et-la-presidentielle-peut-on-vraiment-bloquer-les-prix-7771240415
2012-04-10 09:00:00