L'acier européen mobilisé contre la concurrence chinoise

REPLAY / ÉDITO - Ouvriers et patrons de la sidérurgie européenne sont attendus ce lundi 15 février à Bruxelles pour protester contre la concurrence chinoise qui déverse sur le marché des produits à prix cassés.

Christian Menanteau >
L'acier européen mobilisé contre la concurrence chinoise Crédit Image : Elodie Grégoire | Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Le secteur de l'acier européen est en situation d'urgence absolue. La Chine est en train de dissoudre cette industrie, la deuxième du monde et qui a déjà perdu 85.000 emplois. Depuis plusieurs mois, des sites ferment en rafale. Il faut dire que les chiffres sont globalement terribles en notre défaveur : Pékin produit aujourd'hui la moitié de l'acier mondial. Il y a quinze ans, ses sidérurgistes n'en fournissaient que 10%. Des productions très au-dessus des besoins de l'économie chinoise.

Pour faire face à cette surproduction, Pékin transfert ses problèmes vers l'Europe en bradant ses prix. Résultat : nos importations ont doublé en dix-huit mois. Avec, comme conséquence immédiate, la multiplication des Florange partout en Grande-Bretagne, en Italie, en Allemagne. L'Anglais Arcelor-Mittal est la première victime de ce jeu de massacre : son chiffre d'affaires a chuté de 22% et ses pertes dépassent le milliard.

Il semble qu'en Europe les craintes vont au-delà de l'acier. L'acier n'est que la partie visible de l'iceberg qui vogue vers l'Europe. Bruxelles étudie, en effet, un dossier explosif : l'octroi à Pékin du statut d'économie de marché. Si cela vous paraît technocratique, la réalité, elle, est tangible : cela signifie la fin des droits de douane pour pratiques économiques, financières, environnementales ou sociales déloyales. Autant dire le feu vert à l'arme de destruction massive chinoise.

Bruxelles a les cartes en main

Pour le groupement des industriels européens, qui se mobilisent aujourd'hui, c'est une hypothèse à 230 milliards d'euros de pertes de richesses et 3,5 millions de jobs détruits en Europe à court terme. Parce que derrière l'acier se profilent déjà le verre, l'aluminium, la céramique puis l'ensemble de nos fabrications et demain de nos services.

La Commission de Bruxelles ne pourra pas dire qu'elle n'a pas de cartes en mains. Il y a encore vingt-deux enquêtes en cours contre les pratiques de Pékin. Sauf à penser que l'équipe de monsieur Juncker compte sur l'argent chinois pour financer son hypothétique de plan de relance, nous pouvons, comme les États-Unis, le Canada, le Brésil et d'autres, refuser de baisser nos défenses. Dans le cas contraire, tous ceux qui considèrent que l'Europe est l'idiot utile de la mondialisation auront  du grain à moudre.

Le bloc notes

- Bata France et ses 72 boutiques de chaussure sont en redressement  judiciaire.
- La baisse des charges des agriculteurs promises par François Hollande devrait être annoncée ce mercredi.

La note du jour

03/20 aux édiles d'Amnéville. Cette petite commune de Moselle a dépensé 20 millions d'euros pour construire la seule piste de ski couverte de France. Son exploitation fait perdre un million d'euros par an à la commune, selon la Cour des Comptes.

La rédaction vous recommande
LoïcFarge42
par Journaliste RTL
Suivez Loïc Farge sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7781893511
L'acier européen mobilisé contre la concurrence chinoise
L'acier européen mobilisé contre la concurrence chinoise
REPLAY / ÉDITO - Ouvriers et patrons de la sidérurgie européenne sont attendus ce lundi 15 février à Bruxelles pour protester contre la concurrence chinoise qui déverse sur le marché des produits à prix cassés.
http://www.rtl.fr/actu/conso/l-acier-europeen-mobilise-contre-la-concurrence-chinoise-7781893511
2016-02-15 07:44:00
http://media.rtl.fr/cache/IpmeUBcfJ_duNEC8UL7AAQ/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375043_christian-menanteau.jpg