2 min de lecture Bande dessinée

"Je dessinais devant la télé en regardant Cabu", avoue Tony Gouarc'h, dessinateur

REPLAY - Tony Gouarc'h, dessinateur de presse indépendant, a fait beaucoup de sacrifices pour vivre de sa passion.

Marie-Bénédicte Allaire Mon métier, ma passion Marie-Bénédicte Allaire
>
"Je dessinais devant la télé en regardant Cabu", avoue Tony Gouarc'h, dessinateur Crédit Image : Marie-Bénédicte Allaire | Crédit Média : Marie-Bénédicte Allaire | Durée : | Date : La page de l'émission
Marie-Bénédicte Allaire
Marie-Bénédicte Allaire Journaliste RTL

"Je suis en train de dessiner le dernier dessin de notre prochain bouquin des Mâles à bar, qui s'appellera La sale histoire de France. On va refaire toute l'histoire de France, de l’homme de Cro-Magnon à Hollande, sans transition". Tony Gouarc'h est un drôle de galopin,  un dessinateur de presse et d'humour, adepte du second degré et de l'absurde, tendance Gottlieb. Comme beaucoup d'enfants, il dessinait "partout" et avoue s’être "fait engueuler plus d’une fois" parce qu’il dessinait "sur une table".

Cette obsession du graffiti ne l’a pas quitté une fois devenu grand. "Le jour où j’ai eu ma première table à dessin, la première chose que j’ai fait c'est dessiner dessus en souvenir, en me disant, cette table-là je ne me ferai pas engueuler parce que c'est la mienne", confie-t-il assis devant son ordinateur, dans son appartement de Rennes.

Je devais être le dessinateur de presse qui travaillait le plus loin de chez lui

Tony Gouarc'h
Partager la citation

Depuis qu’il est tout petit, ce que Tony aime dessiner, ce sont des personnages. À l’époque, il le faisait en regardant le grand Cabu à la télé. "Il travaillait avec Dorothée, les gens de mon âge se souviennent", rappelle-t-il, nostalgique. "Il faisait des caricatures, et les enfants devaient envoyer leurs propres dessins. Moi je dessinais devant la télé en regardant Cabu et je faisais pareil". Mais il faut bien grandir et Tony Gouarc'h s'est longtemps ennuyé dans des boulots alimentaires. Un jour, pourtant, il a décidé de sauter le pas et de s’adonner pour de bon au dessin. Pendant deux ans, il travaille ainsi pour un journal de Nouvelle-Calédonie. "Je devais être le dessinateur de presse qui travaillait le plus loin de chez lui", s’amuse-t-il encore.  

À lire aussi
Une image de l'album de BD Metaphase de Chip Reece Amérique du Nord
États-Unis : un père crée une BD dont son fils malade est le super-héros

Ce genre de situation est souvent précaire. Un jour, il reçoit un mail. "Vos dessins sont un peu trop virulents pour nous. On va arrêter la collaboration", lui dit-on. Tony ne remerciera donc jamais assez internet qui lui permet de gagner sa vie tout en préservant sa liberté de création. La planche qu'il terminait lors de notre rencontre s'insère en effet dans le dernier ouvrage du collectif Mâles à Bar", qui regroupe 7 auteurs. Ils distribuent eux-mêmes leurs ouvrages, sans passer par les fourches caudines d’un éditeur. "On s'est rencontré dans les festivals, il y a eu une accroche tout de suite, on est devenu une bande de copains, même si on se voit, deux, trois, quatre fois par an. On est devenu de vrais amis", raconte Tony.

Un dessinateur libre et indépendant

La joyeuse bande dispersée un peu partout en France publie deux albums par an. Le dernier, "La sale histoire de France", donc, est disponible depuis un mois. Il a été édité grâce au financement participatif. "600 avant Jésus-Christ, construction par les Grecs de la première ville française, Marseille, le dessin c'est deux Grecs qui sont en train de construire un mur, comme s'ils jouaient aux boules", décrit Tony Gouarc’h. "Petit détail que personne ne va voir mais qui me fait marrer : à côté il y a une canne et une bière… la Cannebière. Des petites références comme ça, moi je l'ai vue, et ça me fait marrer", avoue-t-il.

À retrouver sur tonygouarch.com

Portraits de personnes qui sont passionnées par leur métier et savent transmettre cette flamme : un colonel des sapeurs-pompiers, une sage-femme, ou encore un facteur d'instruments de musique, pour citer quelques exemples... 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bande dessinée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784248218
"Je dessinais devant la télé en regardant Cabu", avoue Tony Gouarc'h, dessinateur
"Je dessinais devant la télé en regardant Cabu", avoue Tony Gouarc'h, dessinateur
REPLAY - Tony Gouarc'h, dessinateur de presse indépendant, a fait beaucoup de sacrifices pour vivre de sa passion.
http://www.rtl.fr/actu/conso/je-dessinais-devant-la-tele-en-regardant-cabu-avoue-tony-gouarc-h-dessinateur-7784248218
2016-07-27 19:26:15
http://media.rtl.fr/cache/j1tnX3aLVoni3rxTHaJ99g/330v220-2/online/image/2016/0727/7784248883_tony-gouarc-h-dessinatuer-de-presse.JPG