1 min de lecture Handicap

I wheel Share, l'application qui facilite le handicap

REPLAY - Audrey Sovignet a créé une application qui cartographie les lieux accessibles aux handicapés

Bénédicte Tassart L'éco 2.0 Bénédicte Tassart
>
Télécharger I wheel Share, l'application qui facilite le handicap Crédit Image : Bénédicte Tassart | Crédit Média : Bénédicte Tassart | Durée : | Date : La page de l'émission
Bénédicte Tassart
et La rédaction numérique de RTL

I wheel share. Tout le concept de l'application créée en décembre 2015 par Audrey Sovignet tient dans son nom. Un habile jeu de mots en langue anglaise : À l'écrit, "Wheel share" veut dire "fauteuil roulant". Phonétiquement, ces trois mots signifient également "Je vais partager". Le but de l'application ? Cartographier les lieux accessibles aux handicapés. Mais pas seulement : "C'est avant tout l'accessibilité aux expériences. On s'adresse aussi aux sourds, malentendants, non-voyants et malvoyants", explique Audrey Sovignet. 

L'idée de cette application est née lorsque Lucas, le petit frère d'Audrey Sovignet, a été victime d'un accident de la route qui l'a rendu paraplégique. Après neuf mois passés en centre de réadaptation, le jeune homme a dû se confronter à la dure réalité vécue par une personne en fauteuil roulant. "C'était un peu comme sortir d'un cocon. Cette réalité était pleine d'obstacles et de freins à sa liberté", confirme la chef d'entreprise. Durant ce drame familial, Audrey Sovignet suivait une formation pour apprendre à créer son application mobile. "La solution m'est apparue comme évidente", explique-t-elle.

À lire aussi
Patrick Toulmet, invité de RTL le 6 avril 2017 présidentielle 2017
Patrick Toulmet : "Au dernier débat, seul Macron a parlé de handicap"

Le concept d'I wheel share est simple. Après s'être créé un profil, l'utilisateur catégorise dans l'application les expériences qu'il vit au jour le jour. "'Ça roule' pour les expériences positives en mobilité, 'Bâtons dans les roues' lorsqu'elles sont négatives" cite-t-elle en exemple. "Les sourds et malentendants se sont vraiment emparés de l'application comme d'un outil de cartographie de tous les lieux où l'on parle la langue des signes", se félicite Audrey Sovignet. Elle reconnaît que la France est en retard en ce qui concerne les problématiques que vivent les handicapés. Mais elle essaye de "garder un esprit positif", d'apporter des solutions aux gens, comme d'aller à la rencontre d'un commerçant dont la boutique n'est pas accessible aux handicapés. "Plutôt que de le boycotter le lieu, on fait l'inverse", conclut-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Handicap Application
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782832261
I wheel Share, l'application qui facilite le handicap
I wheel Share, l'application qui facilite le handicap
REPLAY - Audrey Sovignet a créé une application qui cartographie les lieux accessibles aux handicapés
http://www.rtl.fr/actu/conso/i-wheel-share-l-application-qui-facilite-le-handicap-7782832261
2016-04-15 00:45:00
http://media.rtl.fr/cache/1FJku5F5L4je0q-icwA3yg/330v220-2/online/image/2015/0828/7779537253_benedicte-tassart.jpg