Fukushima, cinq ans après : 11 chiffres à connaitre sur le nucléaire en France

ÉCLAIRAGE - Cinq ans après l'accident nucléaire de Fukushima, le Japon ne peut toujours pas se passer du nucléaire, selon son premier ministre. À cause des radiations, 10.000 cancers supplémentaires sont attendus dans le pays.

Des ouvriers sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima, le 9 juillet 2014 au Japon.
Crédit : AFP / POOL / KIMIMASA MAYAMA
Des ouvriers sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima, le 9 juillet 2014 au Japon.

Il y a cinq ans, un séisme de magnitude 9 sur l'échelle de Richter, s'est déclenché au large des côtes nord-est du Japon. La secousse a déclenché un tsunami et un accident nucléaire. Depuis, l'opérateur de la centrale, Tepco, a reconnu avoir minimisé la gravité de l'état des réacteurs. La catastrophe a provoqué un impact certain sur la faune et la flore. "Avec l'accident de Tchernobyl (Ukraine, 1986) comme référence, nous nous attendons à ce que ces impacts continuent et s'aggravent, cumulant les effets des dommages à l'ADN et la baisse de fertilité au fil des générations de la flore et de la faune de la région de Fukushima", explique Kendra Ulrich, membre de l'association Greenpeace.

En France, la centrale de Fessenheim continue de provoquer des tensions dans le débat politique. Ségolène Royal, ministre de l'Environnement avait confirmé que la procédure de fermeture de la centrale serait enclenchée en 2016. Cette déclaration vient contredire les propos tenus par Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, qui assurait que la fermeture serait effective cette année. Le nucléaire reste un sujet de division entre les socialistes et les écologistes au sein de l'exécutif. 

Votre avis
5 ans après Fukushima, avez-vous peur du nucléaire ?

Nombre de votes : 6444
*Sondage à valeur non scientifique

1. 20

C'est en milliards d'euros le montant économisé chaque année en importations de gaz et de charbon, explique Areva sur son site.

2. 58

C'est le nombre de réacteurs de différents niveaux de puissance, répartis sur 19 centrales, formant le parc nucléaire français. Elles sont construites pour fonctionner au moins 40 ans. Parmi les plus grosses centrales, on retrouve celles de Fessenheim, Tricastin et Flamanville. Dans le monde, il en existe 78.

3. 90

C'est la part du nucléaire dans la production d'électricité d'EDF en France. Cela représente 404,9 TWh (térawattheure), soit la quantité d'énergie nucléaire produite en 2012. Cette production est issue de 19 centrales nucléaires françaises.

4. 8.000

C'est le nombre d'emplois nécessaire pour la construction d'un réacteur EPR sur le sol français. Pour en construire un à l'exportation, 4.000 français travaillent à sa réalisation. La France est le premier exportateur mondial d'équipements et de services dans le nucléaire, explique Areva. En France, le secteur du nucléaire emploie 125.000.

5. 7

C'est le nombre de régions qui produisent la majeur partie du nucléaire. Cela représente 85%.. Il s'agit du Rhône-Alpes (20,2%), du Centre (18,7%), de la Haute-Normandie (13,3%), de la Champagne-Ardenne (9,5%), du Nord-Pas-de-Calais (8,9%), de la Lorraine (8,05%) et de l'Aquitaine (6,15%), selon les chiffres publiés par EDF

6. 53,1%

C'est le taux d'indépendance énergétique de la France en 2013, selon l'Insee. Cela correspond au rapport entre l'énergie produite dans le pays et celle consommée. L'Hexagone a produit 139,1 millions de tonnes équivalent pétrole (Mtep) et en a consommé 259,8 Mtep.

7. 410.000

C'est le nombre d'emplois directs et indirects composent le secteur du nucléaire, selon une étude du cabinet PwC de mai 2011. Ce chiffre représente 2% de l'emploi total en France

8. 1973

C'est l'année du choc pétrolier. Cet événement va pousser la France à se tourner vers l'énergie nucléaire. Ce choix a permis de faire de la France l'un des pays les moins dépendants du pétrole. Ainsi, les prix de l'électricité en France sont en moyenne 40% inférieurs à ceux des pays européensselon les chiffres de 2013 publiés par EDF.

9. 24

C'est l'âge moyen de fonctionnement des centrales nucléaires françaises. Les plus anciennes disposent de réacteurs installés et mis en service dans les années 1970, comme Fessenheim qui est entré en fonction en 1978.

10. 7,1 milliards d'euros

C'est le coût du stockage de déchets radioactifs, fin décembre 2012. Il est inclus dans le prix de vente du kilowatt/heure nucléaire "de manière à ne pas le faire assumer par les générations futures", précise EDF.

11. 2017

C'est l'année visée par EDF pour sortir du nucléaire. Selon Les Échos, l'entreprise vise 420 TWh en 2017 et 2018. "Ce qu'il n'a réussi qu'une fois depuis le début de la décennie (...) Reste à voir comment ces objectifs vont s'articuler". 

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782303011
Fukushima, cinq ans après : 11 chiffres à connaitre sur le nucléaire en France
Fukushima, cinq ans après : 11 chiffres à connaitre sur le nucléaire en France
ÉCLAIRAGE - Cinq ans après l'accident nucléaire de Fukushima, le Japon ne peut toujours pas se passer du nucléaire, selon son premier ministre. À cause des radiations, 10.000 cancers supplémentaires sont attendus dans le pays.
http://www.rtl.fr/actu/conso/fukushima-cinq-ans-apres-11-chiffres-a-connaitre-sur-le-nucleaire-en-france-7782303011
2016-03-11 06:00:00
http://media.rtl.fr/cache/kS9-FFlUlmVN6pOeNYaLcw/330v220-2/online/image/2014/0728/7773452521_des-ouvriers-sur-le-site-de-la-centrale-nucleaire-de-fukushima-le-9-juillet-2014-au-japon.jpg