Exclu RTL : une prime au mérite pour les chefs d'établissement

C'est une information RTL d'Armelle Lévy qui va certainement agiter les débats dans les salles de profs ! A compter de cette année, les chefs d'établissement toucheront tous les trois ans, à la suite de leur évaluation, une "prime de résultat" pouvant aller jusqu'à 6.000 euros. Une mesure qui concerne les proviseurs de lycée et principaux de collège, mais pas les directeurs d'école qui n'ont pas le même statut. Les syndicats d'enseignants dénoncent une prime à la servilité. Cet accord intervient au moment où circule une pétition pour dénoncer le gel des salaires et les suppressions de postes dans la Fonction publique.

>
Les proviseurs de lycées et principaux de collèges vont pouvoir toucher jusqu'à 6.000 euros de prime en cas de bons résultats. Les syndicats sont vent debout Crédits Média : Armelle Lévy | Durée : | Date :
1/

"Nous avons conclu un accord" en ce sens avec les syndicats représentant les chefs d'établissements, après "plusieurs mois" de discussions, a annoncé le ministre de l'Education nationale, confirmant l'information de RTL. Les résultats à partir desquels principaux et proviseurs seront évalués pour obtenir, ou non, cette prime, seront par exemple le "projet pédagogique d'un établissement", les "résultats scolaires", la "capacité d'intégrer des élèves en grande difficulté", a détaillé Luc Chatel.

Il s'agira de "mettre en place des contrats d'objectifs et de performance, et ensuite évaluer à partir des résultats de ces contrats". "C'est un système éducatif qui cherche à améliorer ses performances et donc qui est capable, pour une part faible, 6.000 euros tous les trois ans, de valoriser l'engagement personnel des acteurs de l'Education nationale", a encore fait valoir Luc Chatel.

Cette décision s'inscrit dans le cadre de la politique du gouvernement consistant à développer des rémunérations variables liés aux performances pour les personnels, notamment d'encadrement. Les recteurs d'académie vont par exemple pouvoir recevoir cette année une prime de résultats pouvant aller jusqu'à 22.000 euros. C'est aussi la première année qu'il leur incombe de déterminer eux-mêmes quels postes d'enseignants ils vont supprimer dans leurs académies.

Sur RTL, le Snes-FSU, principal syndicat des collèges et lycées, a d'ores et déjà dénoncé dans ce dispositif une "prime à la servilité". "Cette proposition concernant les mesures indemnitaires est pour moitié supérieure à ce qui était prévu", a indiqué à RTL Philippe Tournier, le secrétaire général du SNPDEN, principal syndicat de chefs d'établissement, évoquant le chiffre de "11 millions d'euros" en année pleine.

par Armelle LevyJournaliste RTL
Suivez Armelle Levy sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7653976439
Exclu RTL : une prime au mérite pour les chefs d'établissement
Exclu RTL : une prime au mérite pour les chefs d'établissement
C'est une information RTL d'Armelle Lévy qui va certainement agiter les débats dans les salles de profs ! A compter de cette année, les chefs d'établissement toucheront tous les trois ans, à la suite de leur évaluation, une "prime de résultat" pouvant aller jusqu'à 6.000 euros. Une mesure qui concerne les proviseurs de lycée et principaux de collège, mais pas les directeurs d'école qui n'ont pas le même statut. Les syndicats d'enseignants dénoncent une prime à la servilité. Cet accord intervient au moment où circule une pétition pour dénoncer le gel des salaires et les suppressions de postes dans la Fonction publique.
http://www.rtl.fr/actu/conso/exclu-rtl-une-prime-au-merite-pour-les-chefs-d-etablissement-7653976439
2011-01-25 16:10:00