6 min de lecture Maison jardin cuisine détente

Du muguet rose et des gnocchi dans "Maison, brocante, cuisine, jardin"

REPLAY - Au programme, la recette des gnocchi maison et l'idée d'acheter du muguet rose pour le 1er mai.

Maison Jardin Cuisine Brocante Maison Jardin Cuisine Brocante Laetitia Nallet & Sébastien Demorand & Églantine Éméyé & Thierry Denis
>
Télécharger Maison Jardin Cuisine Brocante du 30 avril 2017 Crédit Image : Thierry Denis pour RTL | Crédit Média : Laetitia Nallet,Sébastien Demorand,Églantine Éméyé,Thierry Denis | Durée : | Date : La page de l'émission
Laetitia Nallet
Laetitia Nallet avec Thierry Denis et Sébastien Demorand

Maison : la saison outdoor officiellement ouverte

La saison outdoor est officiellement ouverte ! Nous allons bricoler et décorer, mais dehors. Première proposition de déco avec une palette, simple et rapide. Cette palette vous allez juste l’accrocher sur un mur de votre jardin, de votre terrasse, de votre balcon même. Et vous allez venir suspendre des pots de fleurs. Pour que ça ne soit pas trop lourd, on va faire léger et faire de la récupération. Pour les pots, vous prenez des boîtes de conserves. Vous percez le fond pour que l’eau puisse s’évacuer. Pour percer : un clou et un marteau ou la perceuse.

On peut les laisser comme ça sans étiquette ou les bomber à la peinture. Peinture pour l’extérieur, évidement. Pour les suspendre à la palette, un petit trou sur le côté, un fil de fer et ce n’est pas plus compliqué. Enfin, on rajoute quelques bocaux en verre dans lesquels on place des lumignons en LED et ça roule ma poule.

Deuxième idée toujours avec pots : une idée repérée sur Jardiland.com. Il vous faut un pot en terre cuite, pas trop petit. Au moins une quarantaine de centimètres de diamètre et sa soucoupe. Ça va vous coûter une trentaine d’euros. L’idée c’est de transformer ce pot en table basse et seau à champagne. On prend la soucoupe, on la met sur le pot, comme un couvercle. Sur ce couvercle, on vient coller 2 poignées, une de chaque côté. On peut évidemment peindre la totalité ou une partie du pot et de la soucoupe.

À lire aussi
Maison Jardin Cuisine Brocante bricolage
Maison Jardin Cuisine Brocante du 18 février 2018

Les poignées servent à attraper l’apéro ! À soulever le couvercle pour remplir de glaçons le pot de fleurs, à glisser une bouteille de champagne ou de rosé, à remettre le couvercle et à attendre les copains ! Voilà une table basse pour le jardin ou le balcon vraiment pas chère et complètement personnalisable. 

Brocante : les réfrigérateurs anciens

Bref rappel historique : le premier réfrigérateur industriel tel que nous le connaissons aujourd’hui a été inventé par le constructeur Domelre pour "Domestic Electric Refrigerator" de Chicago, en 1913, qui est le premier sur le podium et que tout le monde a oublié. Frigidaire quant à elle est une marque déposée par Général Motors qui n’a sorti son tout premier modèle que 5 ans après, avec le succès commercial et linguistique que l’on connaît.

On peut vraiment utiliser ces appareils. Si l’on met de côté la fraîcheur très relative produite par des moteurs hors d’âge, des systèmes d’isolation archaïques, et un bruit de fonctionnement non négligeable vous pouvez tout à fait envisager d’utiliser ce genre de modèle pour rafraîchir vos boissons. On peut aussi les transformer en commode, ou bibliothèque...

Si on en veut un qui fonctionne, il faut commencer par le brancher pour vérifier son fonctionnement. Ayez à l’esprit que beaucoup de modèles sont en 110 volts et qu’il vous faudra également acquérir un transformateur. Pensez aussi à vérifier l’état d’ouverture de la porte et de l’isolant intérieur. Enfin, si vous voulez détourner l’usage de ce meuble, n’enlevez surtout pas le bloc-moteur pour gagner du poids. Vous risquez de laisser échapper des gaz toxiques.

Il faut compter de 50 euros pour un premier prix de la marque Frigidaire des années 60 qui ne fonctionne plus, à environ 200 euros s’il est en état de marche… relatif. Il existe au Canada et aux États-Unis des entreprises spécialisées dans la restauration complète des frigos anciens. Elles ne gardent que la structure du réfrigérateur qu’elles repeignent, elles restaurent les chromes, refont l’isolation et installent un compresseur moderne. Les produits finis ont des performances dignes des meilleurs modèles d’aujourd’hui et peuvent coûter plusieurs dizaines de milliers de dollars. Il n'y a pas encore ce genre de services en France, alors si vous vous sentez l’âme d’un entrepreneur et êtes un bricoleur de génie, c’est peut-être un créneau à ne pas négliger.

Cuisine : les gnocchi

Des gnocchi, mon ami. En deux trois ingrédients et une heure de travail, c’est plié ! Commençons par un petit kilo de pommes de terre farineuses. De préférence des bintje, mais si on n’en a pas, de la mona-lisa, peut-être, qu’on trouve à peu près partout. Chair farineuse égale bonne purée. Vous faites donc cuire les patates avec la peau, vous les pelez bien chaudes, vous les passez au moulin à légumes, puis, c’est important, vous laissez cette pulpe de patate tiédir, et vous allez ensuite la malaxer avec deux jaunes d’œuf, une cuillère à soupe d’huile d’olive, un peu de sel et de poivre, et de la farine, il en faut dans les 300 grammes. Mais attention, allez-y doucement, progressivement, le mélange à l’arrivée doit être homogène, évidemment, mais souple, pas compact - on ne cherche pas à faire du béton armé, surtout pas ! Dès que la pâte ne colle plus aux mains, c’est bon.

Vous divisez la pâte obtenue en plusieurs morceaux, que vous allez rouler en gros cordons sur le plan de travail fariné, puis vous coupez des morceaux de 2-3 cm dans ces cordons, que vous allez légèrement aplatir d’un coup de fourchette. Vous mettez ensuite vos gnocchis sur une plaque, vous les farinez encore légèrement, et ils sont prêts à cuire après un petit temps de repos. Là, vous sortez la grande casserole, l’eau bouillante salée, une feuille de laurier, une gousse d’ail ou un brin de thym, et dès qu’ils remontent à la surface, ils sont prêts, vous les retirez à l’écumoire sinon à la passoire ils risquent de se coller les uns aux autres.

Un coup de beurre fondu avec une feuille de sauge, classique : un zeste de citron, de l’huile d’olive et du parmesan, ça c’est délicieux, ou alors, une crème de potimarron très fluide, assaisonnée de pimenton, avec quelques bouts de saucisse au couteau émiettée et fortement grillée à la poêle, redoutablement bon !

Jardin : du muguet rose pour le 1er mai

Un drôle de muguet, ses clochettes sont roses. Un rose doux, léger et raffiné. Nous avons plein de raisons pour l’adopter. La première tombe sous le nez : il sent super bon. C'est aussi increvable et intrépide que le muguet blanc. C’est un muguet sauvage qui pousse dans les sous-bois clairs de France, notamment dans cette belle région que l’on appelle Sologne bourbonnaise, qui va du département de l’Allier jusqu’aux confins du Morvan.

Ce muguet est un couvre-sol de première qui a tenu le choc depuis des millénaires, quel que soit l’été, quel que soit l’hiver. Un classique des jardins de Curé. Il ne faut surtout pas le planter dans votre bonne plate-bande où vous bichonnez vos fleurs chéries parce qu’il mangerait trop et qu’il envahirait tout. Ce muguet sauvage sera plus heureux dans les recoins maigres de votre jardin. Là où vous avez tout loupé. Au pied de vos Thuya, sous le lilas ou le noisetier qui affament les fleurs en été. Derrière le cabanon où il n’y a jamais de soleil. 

Du muguet rose
Du muguet rose Crédit : Thierry Denis pour RTL

Là où le jardinier désespère, le muguet rose prospère ! C’est là toute son utilité. Il couvre le sol, il sent bon et il vous fiche la paix en se contentant de l’eau du ciel et de la terre que vous avez. Sur un balcon, il fera merveille. Vous avez un arbuste en pot, avec un pied dénudé ? Il masquera la terre du pot et fleurira chaque année. Vous avez une jardinière esseulée ? Il s’acclimatera sans peine, avec vos futures aromatiques...

Au printemps, il faut l'arroser. Mais après, en été, en automne ou en hiver, juste le minimum syndical. C’est un dromadaire végétal. Donnez-lui un petit copain, le perce-neige que l’on plante en bulbe en septembre, au beau milieu du muguet. Les perce-neige se réveillent quand le muguet s’endort. Ils fleurissent en hiver et s’endorment au printemps, avant que le muguet sorte du lit. Tous deux vivront donc en bonne intelligence, sans se gêner, au même endroit, que ce soit au jardin ou dans la jardinière. Ce joli muguet s’achète pour quelques euros, en pot dans les expositions de plantes au printemps. Un investissement plus que raisonnable.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Maison jardin cuisine détente Cuisine Maison
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788328454
Du muguet rose et des gnocchi dans "Maison, brocante, cuisine, jardin"
Du muguet rose et des gnocchi dans "Maison, brocante, cuisine, jardin"
REPLAY - Au programme, la recette des gnocchi maison et l'idée d'acheter du muguet rose pour le 1er mai.
http://www.rtl.fr/actu/conso/du-muguet-rose-et-des-gnocchi-dans-maison-brocante-cuisine-jardin-7788328454
2017-04-30 10:14:00
http://media.rtl.fr/cache/TP85Q_GkKQsqUq2AbOCVwg/330v220-2/online/image/2017/0428/7788330363_du-muguet-rose.jpg