1 min de lecture Salon de l'agriculture

De la vache laitière revendue comme de la vache à viande : Michel-Edouard Leclerc dément

VIDEO - Michel-Edouard Leclerc, patron du groupe du même nom, a démenti mardi sur RTL que l'un de ses supermarchés en Bretagne revendait comme viande de vache des morceaux issus de vaches laitières, de qualité moindre. "Il n'y a ni tromperie ni fraude", a-t-il affirmé, avec en main les "documents qui prouvent le contraire".

Michel-Edouard Leclerc sur RTL le 14 décembre 2011
Michel-Edouard Leclerc sur RTL le 14 décembre 2011 Crédit : RTL

"Il y a tricherie"
La polémique est née mardi matin, lorsque Joël Limousin, vice-président de la FNSEA, a accusé un supermarché Leclerc de Bretagne de tromperie sur la qualité de la viande vendue dans ses rayons. Ce dernier affirmait que des vaches laitières vendues à l'abattoir de Kerméné, dans le Finistère (un établissement qui appartient à Leclerc) étaient ensuite commercialisées dans les rayons boucheries, présentées comme de la vache à viande.

Aucun risque pour la santé, mais une tromperie sur la qualité de la viande. "Je considère qu'il y a tricherie, sans doute fraude", expliquait Joël Limousin. "Il va falloir que monsieur Leclerc s'explique sur cette question".

Dans un premier temps, Leclerc avait réagi avec prudence par communiqué, en assurant que l'abattoir respectait les règles et que si erreur il y avait eu, le groupe allait "identifier la cause de l'anomalie".


"Une viande bio achetée puis revendue comme telle"

Le PDG du groupe Michel-Edouard Leclerc s'est montré beaucoup plus sûr de lui en fin de journée, en expliquant à RTL qu'il "n'y a absolument ni tromperie, ni fraude"."Quand j'ai ça, j'ai paniqué et appelé les salariés des abattoirs concernés", détaille le patron du groupe. "Je viens ici avec tous les documents qui prouvent le contraire, et démens complètement ce que dit cet éleveur".

Michel-Edouard Leclerc entre dans les détails et "concède que pour deux vaches, le certificat de vente comporte un mauvais code d'affectation". "Mais on a un système de traçabilité complet et j'ai regardé les factures", ajoute-t-il. "L'éleveur a été payé au prix de la viande bio, et pas de viande laitière. Elle a ensuite été transformée en steak bio et vendue comme tel".

Le patron du groupe de distribution conclut en s'interrogeant sur le "timing" choisi par Joël Limousin pour lancer ces accusations. "Pourquoi ce monsieur, qui est aussi syndicaliste agricole, vient dire cela huit mois après la vente ?", s'interroge-t-il. "Il faut savoir qu'il y a en ce moment une grande négociation entre les producteurs et les distributeurs sur les hausses de prix. Ces négociations ont lieu jusqu'au 28 février."

Lire la suite
Salon de l'agriculture Info Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7758863406
De la vache laitière revendue comme de la vache à viande : Michel-Edouard Leclerc dément
De la vache laitière revendue comme de la vache à viande : Michel-Edouard Leclerc dément
VIDEO - Michel-Edouard Leclerc, patron du groupe du même nom, a démenti mardi sur RTL que l'un de ses supermarchés en Bretagne revendait comme viande de vache des morceaux issus de vaches laitières, de qualité moindre. "Il n'y a ni tromperie ni fraude", a-t-il affirmé, avec en main les "documents qui prouvent le contraire".
http://www.rtl.fr/actu/conso/de-la-vache-laitiere-revendue-comme-de-la-vache-a-viande-michel-edouard-leclerc-dement-7758863406
2013-02-26 18:50:00
http://media.rtl.fr/cache/ECCRrWzLxL_Id8_W0VgqjQ/330v220-2/online/image/2011/1214/7740798106_michel-edouard-leclerc-sur-rtl-le-14-decembre-2011.jpg