Cyrille Thuet : la loi Travail "est un recul d'un siècle en arrière"

REPLAY - Le délégué CGT a remis à Manuel Valls la liste des signataires de la pétition contre la loi Travail.

>
Cyrille Thuet : la loi Travail "est un recul d'un siècle en arrière" Crédit Image : KAMIL ZIHNIOGLU/SIPA Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon Télécharger

Manuel Valls, Emmanuel Macron et Myriam El Khomri étaient en visite sous tension lundi 22 février à Mulhouse (Haut-Rhin). Le trio a tenté de défendre la loi Travail lors d'une visite de la plateforme chimique Solvay de Chalampé. Le Premier ministre n'y est pas allé de main morte en critiquant les opposants à cette réforme du "XXIe siècle" et en les accusant de rester au "XIXe siècle". Cette fermeté ne va sans doute pas aider à faire retomber la fronde contre le projet qui doit être présenté en conseil des ministres au début du mois de mars. Alors qu'une pétition en ligne contre le texte a déjà dépassé les 200.000 soutiens, le délégué CGT de l'usine a tenté d'alerter le locataire de Matignon en lui remettant la liste des signataires. "Je lui ai parlé de ce qu'il était en train de faire lui et son gouvernement avec le code du travail. Je lui ai expliqué qu'on ne trouvait pas cela normal, qu'il dilapidait actuellement le code du travail", explique Cyrille Thuet.

La prise de parole ne manquait pas de sincérité mais elle n'a pas ébranlé le chef du gouvernement dans ses convictions. "Il m'a rétorqué qu'il y avait des choses fausses à l'intérieur de cette pétition. (...) Il m'a dit : 'ne vous inquiétez pas pour les travailleurs français'", raconte le syndicaliste.

"Un recul d'un siècle en arrière"

Manuel Valls défend ce texte avec fermeté, il a d'ailleurs envisagé de le faire passer via le 49.3 à l'Assemblée, une méthode que regrette Cyrille Thuet. "D'abord ils présentent le texte, on envisage de passer en force et une fois qu'on sent que ça va être un peu compliqué de passer en force, on commence à discuter. (...) Il y a une manière de faire les choses, ça ne se passe pas comme ça une démocratie", déplore-t-il. En réponse aux critiques du Premier ministre, le délégué CGT tente aussi l'accusation d'archaïsme. "Ce que remet en cause ce texte c'est la quasi-totalité du code du travail. (...) C'est un recul d'un siècle en arrière", estime Cyrille Thuet.

Le salarié de Solvay ne désespère pas pour autant et annonce sa volonté de poursuivre la mobilisation. "Pour le moment on est encore dans l'espoir d'être entendus avec cette pétition", indique-t-il. Même si la CGT est pour l'instant seule dans cette action, Cyrille Thuet espère une prise de conscience nationale. "C'est tous ensemble qu'on arrivera à quelque chose", lance le syndicaliste.

La rédaction vous recommande
par Christophe PacaudJournaliste RTL
Suivez Christophe Pacaud sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782011639
Cyrille Thuet : la loi Travail "est un recul d'un siècle en arrière"
Cyrille Thuet : la loi Travail "est un recul d'un siècle en arrière"
REPLAY - Le délégué CGT a remis à Manuel Valls la liste des signataires de la pétition contre la loi Travail.
http://www.rtl.fr/actu/conso/cyrille-thuet-la-loi-travail-est-un-recul-d-un-siecle-en-arriere-7782011639
2016-02-23 00:36:00
http://media.rtl.fr/cache/xyP0Ma83_z4DjSH8unhi5Q/330v220-2/online/image/2016/0223/7782012190_manuel-valls-myriam-el-khomri-et-emmanuel-macron-a-mulhouse-le-22-fevrier-2016.jpg