2 min de lecture Chômage

Avec la baisse inédite du chômage en mars, peut-on dire que la France va mieux ?

REPLAY - Le chômage recule d'1,7% en mars, soit 60.000 demandeurs d'emploi en moins. Il s'agit d'une baisse record depuis 16 ans.

Marc-Olivier Fogiel On refait le monde Marc-Olivier Fogiel
>
Télécharger On refait le Monde du 26/04/16 Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : Bernard Poirette | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Poirette
Bernard Poirette et La rédaction numérique de RTL

Le chômage a amorcé une baisse spectaculaire en mars : -1,7%, ce qui représente 60.000 demandeurs d'emploi de catégorie A en moins. Il y avait quand même fin mars 5 750 000 personnes qui ne travaillent pas du tout ou de façon ponctuelle ou partielle en métropole et en outre-mer. Mais cette embellie est la plus importante depuis l'an 2000. Est-ce que ça veut dire pour autant que la France va mieux comme l'assure François Hollande ? Les avis sont partagés.
Pour Éric Revel, ce chiffre est plutôt une bonne nouvelle. "Le principal moteur de la croissance française, c'est la consommation des ménages et l'aspect psychologique d'une bonne nouvelle comme celle-là est toujours déterminant." Mais le journaliste souligne que ce recul du chômage est dû à beaucoup de petits jobs. "J'ai entendu beaucoup de leaders socialistes expliquer que la baisse du chômage en Allemagne était artificielle à cause de ces petits jobs, on n'en entend pas un seul sur le sujet aujourd'hui en France."

La France est un pays qui aime bien se faire mal

Philippe Bailly
Partager la citation

Selon Gaspard Koenig, le chiffre de -1,7% n'est pas fiable car il est donné alors que les économistes se fient aux chiffres d'Eurostat et du Bureau international du Travail, qui arrivent plus tard. Pour Gaspard Koenig, le chômage baisse partout en Europe depuis 2013, sauf en France. "Les réformes structurelles de fond qui pourraient faire bouger les choses ne sont toujours pas là et il n'y pas de politique économique en France." Gaspard Koenig pointe aussi du doigt les difficultés qu'ont les entrepreneurs français à recruter ou à faire grossir leur entreprise à cause du code du Travail. 
Philippe Bailly se montre prudent sur les chiffres de Pôle Emploi qui "font le yoyo depuis plusieurs mois". Mais il relève que "la France est un pays qui aime bien se faire mal", en référence aux remarques des deux précédents polémistes. "À peine le chiffre publié, on en conteste la validité et surtout on en retient que ce qui peut aller dans le sens du catastrophisme et du négativisme." Pour Philippe Bailly, il ne faut pas bouder son plaisir. 

Philippe Besson le rejoint complètement sur cette opinion. Pour lui, "on peut légitimement se réjouir d'un chiffre comme celui-là". Il rappelle que sur les trois premiers mois de l'année, le nombre de chômeurs a baissé de 50 000 inscrits. "Si cette tendance se maintient sur toute l'année 2016, on aurait 200 000 chômeurs de moins à la fin de l'année. Ce serait un cadeau." Philippe Besson ajoute un autre chiffre : la création de 100 000 emplois nets dans l'Hexagone en 2015. Il se pose en rempart des mesures socialistes en matière d'emploi. "C'est extraordinaire qu'à chaque fois qu'on parle de la situation économique de la France, on a l'impression qu'on parle du Bangladesh ou du Nigéria." 

À lire aussi
Alexis Corbière, dans le Grand Jury RTL, Le figaro, LCI La France insoumise
Baisse du chômage : "Un effet en trompe-l’œil", estime Corbière


On refait le monde avec : 
- Philippe Besson, écrivain
- Philippe Bailly, conseiller en communication
- Gaspard Koenig, président du think tank "Génération libre"
- Eric Revel, journaliste

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Emploi Pôle emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783000135
Avec la baisse inédite du chômage en mars, peut-on dire que la France va mieux ?
Avec la baisse inédite du chômage en mars, peut-on dire que la France va mieux ?
REPLAY - Le chômage recule d'1,7% en mars, soit 60.000 demandeurs d'emploi en moins. Il s'agit d'une baisse record depuis 16 ans.
http://www.rtl.fr/actu/conso/avec-la-baisse-inedite-du-chomage-en-mars-peut-on-dire-que-la-france-va-mieux-7783000135
2016-04-26 21:57:29
http://media.rtl.fr/cache/pLi0B0qPn1S6Ta9hWSHu6A/330v220-2/online/image/2015/0907/7779639288_bernard-poirette.jpg