Cochons empoisonnés : vers un nouveau scandale sanitaire ?

C'est une information RTL de Jean-Alphonse Richard. Un important éleveur de porcs de la Marne vient de déposer plainte auprès du pôle judiciaire de santé publique de Paris pour "administration de substances nuisibles". Expertises à l'appui, Thierry Soudant dénonce le surdosage de vitamines dans les aliments pour bétail, largement diffusés par les fabricants et en vente libre, en dépit des avertissements sanitaires. La consommation de certaines parties des porcs, nourris avec de tels produits, serait également nuisible pour l'homme, notamment pour les femmes enceintes. L'éleveur, qui met depuis des années en garde l'Administration contre ce danger de la chaîne alimentaire, a décidé de saisir la justice.

>
Les bêtes de Thierry Soudant, éleveur de porcs de la Marne, ont toutes été empoisonnées par une alimentation trop riche en vitamines. Des produits en vente libre ! Crédits : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date :
1/

Un problème volontairement ignoré ?

En quelques années, cet éleveur a perdu au moins mille cochons. Des morts tout d'abord inexpliquées, jusqu'à ce que Thierry Soudant multiplie les analyses sanitaires. Les experts sont désormais formels. Les animaux sont morts à cause d'un surdosage de vitamines, notamment la D3, contenues dans les aliments complets pour bétail.

Une infection sournoise puisque ces aliments, en dépit des doutes des agences française et européenne de sécurité sanitaire, sont toujours en vente libre. Et largement préconisés par les fabricants... Ils seraient même toxiques pour l'homme, notamment pour les femmes enceintes. Des années que l'éleveur dénonce, sans résultat, un authentique danger sanitaire.

"Il y a eu des réponses au niveau de l'Afssa et de l'agence européenne, mais jamais de réponse appropriée", explique t-il. "Pour moi c'est un scandale car l'administration est tout à fait au courant de ce qu'il se passe".

Un scandale désormais entre les mains du procureur de la République de Paris. La plainte, déposée par l'avocat de l'éleveur, Me Ludot, pourrait être confiée au pôle judiciaire de santé publique.

par Jean-Alphonse RichardJournaliste RTL
Suivez Jean-Alphonse Richard sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous