Christiane Taubira : "Les premiers mariages seront très beaux et très joyeux"

RÉACTIONS - La classe politique de gauche se félicite de l'adoption par les députés du texte ouvrant le droit au mariage et à l'adoption des personnes de même sexe ce mardi 23 avril.

Les premiers mariages seront très beaux et très joyeux

Christiane Taubira, ministre de la Justice

Après le vote du texte, Christiane Taubira s'est dit "étonnée par la désinformation organisée des parlementaires" opposés au projet de loi, qui selon elle "ont entretenu des inquiétudes dans la société".

Mais "tout cela va retomber", assure t-elle, ajoutant que "ce qui gagne, c'est le patrimoine de valeurs du pays, son héritage de lutte, l'attachement de ce peuple à l"'institution républicaine". "Le mariage fut d'abord une institution d'exclusion", a-t-elle regretté, affirmant que "les premiers mariages seront très beaux et très joyeux"

Le quotidien des familles homoparentales va être changé

Dominique Bertinotti, ministre de la Famille

Dominique Bertinotti, ministre de la Famille : "Aujourd'hui, nous allons pouvoir reconnaitre l'ensemble des familles quelles qu'elles soient. C'est un moment excessivement important. Le quotidien des familles homoparentales va être changé parce que la République les reconnait enfin comme des citoyens à part entière. Nombre de souffrances vont être apaisées".

Cette loi est une victoire de l'égalité

Harlem Désir, porte-parole du PS

Harlem Désir, porte-parole du PS : "Ce jour restera comme une grande date pour l'égalité dans notre pays. Aujourd'hui, la France a choisi le chemin de la fraternité et refusé celui de l'intolérance et de la haine. (...) Cette loi est une victoire de l'égalité, une avancée pour toute la société et elle sera un acquis irréversible pour les homosexuels et les familles homoparentales. Chaque socialiste ressent aujourd'hui l'immense fierté d'avoir participé au progrès des valeurs républicaines."

Ce moment de fierté et de bonheur ne suffira pas à effacer néanmoins les insultes et les quolibets

Jean-Luc Romero, conseiller régional d'Ile-de-France, apparenté PS

Jean-Luc Romero, conseiller régional d'Ile-de-France, apparenté PS : "Alors qu'une alliance inédite s'est formée entre l'UMP et le Front National, soutenant un assemblage hétéroclite de catholiques extrémistes, de conservateurs bon teint et d'ultra-nationalistes, le président François Hollande et les ministres Christiane Taubira et Dominique Bertinotti ont tenu bon et mis en oeuvre la proposition n°31 du programme présidentiel."

"Ce moment de fierté et de bonheur ne suffira pas à effacer néanmoins les insultes et les quolibets d'une frange marginale de la population française qui, loin de défendre l'égalité, se complaît dans les privilèges et les inégalités.", a-t-il ajouté.

Les opposants doivent rapidement retrouver le chemin de la citoyenneté et de la raison

Bertrand Delanoë, maire PS de Paris

Bertrand Delanoë, maire PS de Paris : "C'est avec joie et fierté que je salue l'adoption de la loi relative au mariage pour tous. En accordant aux couples de même sexe le droit de se marier, la représentation nationale honore notre devise républicaine. Dans un contexte particulièrement tendu, les partisans de la liberté, de l'égalité et de la fraternité ont su tenir le cap du progrès avec fermeté."

"J'adresse en particulier mes félicitations les plus chaleureuses à Christiane Taubira, ministre de la Justice (...). Je forme le vœu que les opposants les plus virulents à cette loi, qui appartient désormais à nos institutions, retrouvent rapidement le chemin de la citoyenneté et de la raison", a déclaré le maire de Paris dans un communiqué.

>
Bertrand Delanoë : "C'est un beau jour pour la France" Crédit : Bernard Poirette

Un moment fort, riche en émotion

Vincent Autin, président de l'Inter-LGBT Montpellier Languedoc-Roussillon

Vincent Autin, président de l'Inter-LGBT Montpellier Languedoc-Roussillon : Vincent Autin, 40 ans, et son compagnon Bruno, bientôt 30 ans, en couple depuis presque sept ans, devraient être le premier couple homosexuel à se marier. "C'est un moment fort, riche en émotion, aujourd'hui c'est une réalité. La France a franchi le cap de l'égalité. C'est une joie malgré le climat délétère", s'est-il réjouit.

La rédaction vous recommande
par La rédaction numérique de RTL
Suivez La rédaction numérique de RTL sur :
Vous aimerez aussi
Commentaires Avec Bell & Ross

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous