"Mommyrexie" : ces femmes ont "un rapport dysfonctionnel avec leur image", estime une psychologue

DECRYPTAGE - Le mannequin Sarah Stage inquiète les réseaux sociaux : 8 mois et demi de grossesse et le ventre toujours presque plat. Elle serait atteinte de "mommyrexie" (ou "prégorexie"), un trouble qui peut avoir des conséquences sur l'enfant.

La mannequin Sarah Stage à 8 mois de grossesse sur un cliché posté sur son Instagram
Crédit : Instagram / Sarah Stage
La mannequin Sarah Stage à 8 mois de grossesse sur un cliché posté sur son Instagram

Sarah Stage, un mannequin américain, est enceinte de plus de 8 mois. Pourtant, sur les photos qu'elle partage sur Instagram, son ventre est à peine rond. Avant elle, Kate Middleton, Victoria Beckham ou Heidi Klum se sont montrées avec des formes similaires. Certains les ont soupçonnées d'être atteintes de "mommyrexie", contraction de "mommy" (maman) et d'"anorexie", aussi appelé prégorexie. Le trouble pousserait les femmes enceintes à vouloir garder un ventre plat pendant la grossesse, en conservant un strict contrôle des repas ou des séances de sport.

Une forme d'anorexie

"Il s'agit d'un trouble du comportement alimentaire", assure Philippe Deruelle, obstétricien à Lille et secrétaire général du CNGOF (Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français). "Ce n'est pas normal de ne pas vouloir prendre de poids pendant sa grossesse, puisqu'il est nécessaire." Pascale Zrihen, psychologue et co-auteure de Anorexie, boulimie, Explications et conseils pratiques pour mieux vivre le quotidien, n'hésite pas à parler d'une vraie "maladie", un trouble psychologique similaire à l'anorexie. "Ce sont des femmes qui ont un rapport dysfonctionnel avec leur image", explique-t-elle.

À long terme, le bébé a plus de chances de faire du diabète, de l'obésité ou des maladies cardio-vasculaires

Philippe Deruelle, obstétricien

Si l'enfant manque de ressources nutritionnelles en pleine grossesse, cela peut avoir de nombreuses conséquences. "Sur le coup, ça donne des bébés plus petits. Mais à long terme, il a plus de chances de faire du diabète, de l'obésité ou des maladies cardio-vasculaires", explique Philippe DeruelleUne étude américaine a mis en lumière ces effets en observant le développement des bébés néerlandais nés pendant la famine de l'hiver 1944/1945.

Ce qui va faire soupçonner une prégorexie, c'est le comportement, comme vouloir montrer qu'on est belle après plusieurs mois

Pascale Zrihen, psychologue

La mannequin Sarah Stage, elle, assure que son bébé va bien et dit avoir pris 9 kilos depuis le début de sa grossesse. Pour Philippe Deruelle, la normalité se situe plutôt "entre 11 et 16 kilos". Mais il est impossible de juger sur un seul cliché, car certaines femmes sont naturellement minces. Mais lorsque l'on poste régulièrement des photos, comme Sarah Stage sur Instagram, cela dénote d'un trouble. "Ce qui va faire soupçonner une prégorexie, c'est le comportement, comme vouloir montrer qu'on est belle après plusieurs mois", explique la psychologue Pascale Zrihen.

9 months next week ¿ Time is flying by... so excited to meet him ¿ (Tan: @bondisands)

Une photo publiée par ¿SARAH STAGE¿ (@sarahstage) le

Moins de 1% des femmes dans les maternités sont atteintes de prégorexie

La maternité et le ventre rond qui va avec feraient-ils encore plus peur aux célébrités ? "Le fait d'être médiatique, d'être aimé pour sa beauté implique une pression sociale plus forte", acquiesce Pascale Zrihen psychologue. Mais pour l'instant, la prégorexie est plutôt rare : moins de 1% des femmes dans les maternités. "C'est un phénomène assez nouveau, qui date de 4 ou 5 ans", confirme la psychologue.

Le problème actuel, ce sont les femmes enceintes obèses

Philippe Deruelle, obstétricien

"Le problème actuel, ce sont les femmes enceintes obèses", soutient de son côté l'obstétricien Philippe Deruelle. Si on parle plus souvent dans les médias de la grossesse au ventre (presque) plat des célébrités, les femmes enceintes en situation d'obésité représentent 20 ou 30% des cas. Un trouble opposé, mais pour lequel les complications pour l'enfant à naître seront "les mêmes" que les cas de prégorexie.

La rédaction vous recommande
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7776969509
"Mommyrexie" : ces femmes ont "un rapport dysfonctionnel avec leur image", estime une psychologue
"Mommyrexie" : ces femmes ont "un rapport dysfonctionnel avec leur image", estime une psychologue
DECRYPTAGE - Le mannequin Sarah Stage inquiète les réseaux sociaux : 8 mois et demi de grossesse et le ventre toujours presque plat. Elle serait atteinte de "mommyrexie" (ou "prégorexie"), un trouble qui peut avoir des conséquences sur l'enfant.
http://www.rtl.fr/actu/bien-etre/mommyrexie-ces-femmes-ont-un-rapport-dysfonctionnel-avec-leur-image-estime-une-psychologue-7776969509
2015-03-12 09:00:00
http://media.rtl.fr/cache/n3QnPQ-Lb-C6QzIRE9ocwg/330v220-2/online/image/2015/0311/7776973872_grossesse.jpg