4 min de lecture Bien-être

Comment interpréter les gestes de l'autre

Il n’y a pas qu’avec les mots que l’on communique. Le corps aussi parle et délivre de précieuses informations qui en disent beaucoup sur notre personnalité et nos intentions.

Apprendre à décrypter le langage du corps
Apprendre à décrypter le langage du corps Crédit : Thinkstock
Johanna Amselem
Journaliste

Pour vendre quelque chose, plaire, séduire ou convaincre, nous mettons tous l’accent sur l’argumentation. Le langage corporel est souvent mis de côté, nous ne pensons pas à le développer. Pourtant, plusieurs études dont celles menées par Albert Mehrabian, un psychologue américain, révèlent que dans une conversation les mots comptent seulement pour 7 % alors que l’expression du visage et le langage corporel impactent à 55 % la discussion. 

"Notre corps envoie des indices à notre insu sur notre état émotionnel. C’est un peu comme une seconde conversation. Il est fondamental d’être en accord avec nos paroles car nous n’avons pas de prise sur nos émotions corporelles", décrit à RTL.fr, Olga Ciesco, synergologue, consultante et formatrice en communication non verbale. 

À lire aussi
Michel Cymes sur RTL bien-être
Mycose de l'ongle : les conseils de Michel Cymes pour la traiter

Le corps ne ment pas et les gestes aident aussi à être plus convaincant. "Nous avons tous une mécanique corporelle identique et nous sommes tous susceptibles d’avoir les mêmes gestes. Alors, je conseille surtout de se préparer à avoir le bon état d’esprit et ainsi, les gestes suivront".

Combattre les fausses croyances

Certains gestes ont mauvaise réputation pourtant, il semblerait qu’il s’agisse seulement d’idées reçues. 
Croiser les bras est souvent perçu comme une attitude de fermeture. "Pourtant, les bras sont la partie du corps qui nous relie aux autres. Si vous croisez les bras en salle de réunion ça peut être lié à une écoute passive. Toutefois, pendant un entretien d’embauche, c’est aussi souvent juste une position de confort et de concentration", explique Olga Ciesco. Tout comme croiser les jambes, qui est souvent déconseillé en entretien d’embauche. Mais là aussi, c’est une position de confort. "Pour les femmes, c’est surtout une question d’éducation. De plus, le corps amorce souvent le mouvement suivant. Alors, quand on a les jambes croisées, celle du dessus indique généralement le sens dans lequel nous allons partir une fois debout". Croiser les jambes permet aussi de créer une bulle avec l’interlocuteur vers qui l'on se tourne.

Du côté du visage, d’autres gestes ne passent pas inaperçus. "Par exemple, parler en se grattant le nez peut aussi être le signe que l’on n'est pas sûr de ce que l’on dit. Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas de désir sexuel à voir là dessous !". Il est aussi fréquent de voir quelqu’un se toucher la commissure des lèvres avant de délivrer des propos rudes. "C’est un geste cohérent avec les paroles qui vont suivre comme si on préparait sa bouche aux mots qu’elle va délivrer".
 
De nombreuses femmes se touchent les cheveux quand elles parlent. Véritable attribut de beauté et de féminité, ils sont un outil de séduction. "Pendant un rendez-vous, une femme qui fait semblant de se coiffer (geste qu’elle fait souvent inconsciemment) est probablement dans l’envie de séduire son interlocuteur".

Interpréter un geste dans un contexte

Il est fréquent d’entendre que certains gestes traduisent immédiatement un mensonge, une certitude, une peur ou une envie de séduire. Pourtant, ce n’est pas exactement ça. "Il faut comprendre comment fonctionne le corps pour prendre du recul et interpréter, dans son ensemble, la parole et le geste". Par exemple, une personne qui parle d’une situation difficile "à voir" aura tendance à se frotter l’œil. La main sur le visage sert soit à agrandir nos sens soit à en améliorer la réceptivité. Un geste qui indique donc la perception que la personne a de la situation.

De même, les pieds qui bougent sur place montrent un désir de fuite ou écouter une conversation en se mettant un doigt dans l’oreille laisse à penser que la discussion n’intéresse pas. En toute situation, ce qui compte est la cohérence entre les gestes et les paroles. Pas besoin de tout analyser et de tout anticiper, l’important est de laisser son corps vivre. "Je prône l’authenticité autant que possible ! Le corps parle aussi, il faut le laisser s’exprimer. Souvent, notre intuition est la bonne et le geste qui colle parfaitement aux mots vient de lui-même" conclut Olga Ciesco. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bien-être Art corporel Communication
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778373838
Comment interpréter les gestes de l'autre
Comment interpréter les gestes de l'autre
Il n’y a pas qu’avec les mots que l’on communique. Le corps aussi parle et délivre de précieuses informations qui en disent beaucoup sur notre personnalité et nos intentions.
http://www.rtl.fr/actu/bien-etre/comment-interpreter-les-gestes-de-l-autre-7778373838
2015-06-01 10:18:00
http://media.rtl.fr/cache/pJNZlD0BxFL-XcP3cItN0Q/330v220-2/online/image/2015/0527/7778508622_apprendre-a-decrypter-le-langage-du-corps.jpg